Alors que revoilà le sous-préfet !

Court résumé: Le sous-préfet Rocco Schiavone a échappé à une tentative de meurtre. La fiancée d’un ami a été assassinée à sa place. D’autre part, il enquête sur un meurtre en prison…

Mon avis:

Merci aux éditions Denoël pour cette lecture!

J’avais rencontré Rocco Schiavone en 2016 lors de la sortie en poche de sa première enquête. Son caractère spécial avait alors fait mouche. J’avais beaucoup aimé ce personnage hors normes qui peut aussi bien être sympathique qu’antipathique.

Pour cette quatrième aventure, on suit de nouveau les pas de notre sous-préfet préféré (et non pas commissaire !!!) dans une double intrigue. En effet, pendant qu’il mène des investigations sur un meurtre mafieux, il est menacé dans sa vie personnelle. Tout au long de l’histoire, Rocco et son équipe naviguent donc entre les deux affaires.

Une nouvelle fois, ce n’est pas l’intrigue, plutôt banale, qui fait la différence. Ce n’est non plus le suspense ou les scènes d’action, quasiment absents, qui vous pousseront à vous lancer dans cette série. Le plaisir de lecture viendra principalement de Rocco lui-même, héros atypique, auquel on s’attache vraiment. Avec son comportement à la limite de l’acceptable, sa célèbre mauvaise humeur et sa répartie des plus cinglantes, il vous entraîne dans des situations extravagantes et échanges souvent très drôles. A son contact, le lecteur a toujours un sourire au coin des lèvres et passe un bon moment.

Par contre, je regrette d’avoir loupé les deux précédents épisodes. Autant dans le quotidien de Rocco que dans l’enquête elle-même, Antonio Manzini a placé beaucoup d’éléments du passé. J’ai parfois été un peu frustré, ne connaissant pas certaines références. Je recommande donc de lire au moins le premier tome, pour connaître mieux l’origine du sous-préfet et peut-être même les autres volumes, pour appréhender au mieux la globalité de l’aventure. Autrement, vous pouvez lire directement celui-ci, ça fonctionne très bien mais vous prenez le risque de ne pas tout apprécier.

Au final, « Un homme seul » est un polar assez agréable à lire. Toute la qualité du livre repose sur l’acteur principal charismatique que j’apprécie de plus en plus au fil du temps. Je me relancerai dans une autre de ses enquêtes, lorsque j’aurai envie d’une énigme policière, bon enfant, sans prise de tête, avec laquelle on s’amuse bien !

Denoël, Sueurs froides, 347 pages

Date 15/02/18, 20.90€

Traduit par Samuel Sfez

15/20

Pour acheter ce livre, sans frais de port, cliquez ici

"

  1. Matatoune dit :

    Une enquête par un sous préfet…c’est inhabituel et du coup, de quoi piquer ma curiosité ! A suivre… Merci

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore Rocco Schiavone quel personnage fabuleux. J’ai lu les trois premières enquêtes.

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Prêt à lire les deux premiers, donc ?

    Aimé par 1 personne

  4. Eve-Yeshé dit :

    j’aime bien les flics déjantés (ou ayant une fêlure) donc je note cet auteur

    Aimé par 1 personne

  5. lewerentz dit :

    Un auteur que je dois encore découvrir !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s