Court résumé: Pour faire sa place dans le monde professionnel, Lucile Buffet est devenue Gaël Tchakaloff…

Mon avis:

Merci aux éditions Flammarion pour cette lecture!

J’ai découvert Gaël Tchakaloff grâce à l’émission des Grosses Têtes à la radio. Cette femme à la vive répartie et au ton irrévérencieux m’a tout de suite plu. Mais lorsqu’au détour d’un article, j’ai appris qu’elle avait créé ce personnage fascinant de toutes pièces, et qu’elle avait décidé de s’expliquer dans un livre, je n’ai pas hésité.

En effet, elle a utilisé ce prénom et ce nom depuis quelques années pour laisser échapper ses vices dormants. Cette journaliste est devenue une autre afin de sortir du lot et d’exister en société. Sa nouvelle identité lui a permis de décrocher des jobs, de charmer des hommes et de divertir son monde.

Seulement, emportée par son nouveau rôle, elle est devenue incontrôlable. Lancée dans tous ses excès, elle a commencé à perdre ce qui faisait ses fondements. Son entourage ne la suivait plus. La création commençait à étouffer l’hôte.

Durant tout le livre, elle s‘adresse directement à son double. Elle retrace son origine, son évolution et son influence. Aujourd’hui, alors qu’elle lui doit beaucoup professionnellement, elle doit mettre fin à leur collaboration afin de se retrouver personnellement.

Au détour de son histoire, il est aussi intéressant de croiser quelques personnages politiques, sur lesquels on apprend des anecdotes savoureuses. Elle nous donne son point de vue sur cet univers, celui-là même qui l’a obligé à se créer une réplique.

Avec ce récit, Gaël Tchakaloff prouve qu’elle est une véritable écrivaine. Sa plume est belle et exigeante. Elle raconte avec brio son combat contre la dualité. Parfois directe, souvent aérienne, sa langue donne une dimension métaphysique qui m’a captivé tout au long du texte. Même si la dernière partie, plus ancrée dans le réel m’a un peu ennuyé, j’ai passé un bon moment aux côtés de celle femme multiple, dont la vivacité d’esprit rejaillit sur le livre !

Flammarion, 272 pages

19€

"

  1. alexmotamots dit :

    Une langue aérienne ? Tu aiguises ma curiosité…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s