Court résumé: Une famille massacrée, un homme mystérieux, tout est réuni pour que Mila, spécialiste des enlèvements, sorte de sa retraite…

Mon avis:

Merci aux éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

Depuis la claque qu’avait été le premier succès de Donato Carrisi, j’essaye de ne manquer aucun de ses nouveaux livres. Et jusqu’à présent, il ne m’avait jamais déçu. Autant vous dire que j’étais exalté lorsque j’ai vu arriver le quatrième épisode du Chuchoteur !

J’étais heureux de retrouver le personnage de Mila avec qui j’avais vécu des aventures trépidantes. Au fil des opus, je m’étais attaché à elle et j’étais en totale empathie avec son passé et son mal être. Elle reprend malgré elle du service pour s’attaquer à un nouveau chuchoteur. Dès le début, les ingrédients de la réussite sont présents. Des chapitres courts, des révélations à chaque instant, l’aventure laisse peu de repos au lecteur. Une fois ouvert, les péripéties se succèdent et on ne lâche pas l’affaire jusqu’à la fin. En matière d’efficacité, « Le jeu du chuchoteur » est à la hauteur.

Mais compte tenu du niveau auquel nous a habitué cet auteur, forcé de constater que ce dernier épisode est un peu moins abouti que les précédents. Pour ne pas que son scénario sente le déjà-vu, l’auteur a tenté d’introduire une nouvelle composante : le jeu vidéo. Mais ce qui devait faire l’originalité de l’histoire devient aussi son point faible. Evoluant souvent dans le monde virtuel, le roman souffre d’un manque de réalisme. L’imaginaire qui devrait aider à nous manipuler, est surtout utilisé pour se faciliter les effets et pour nous servir des évènements tirés par les cheveux. En tant que cartésien, j’ai d’ailleurs un peu déconnecté par moments.

Vous aurez compris que je suis un brin frustré, mais ne vous fiez pas à mon avis. En effet, j’aime tellement Donato Carrisi que je suis très exigeant envers lui (peut-être trop !). Je vous laisse donc le bonheur de vous faire votre propre opinion sur ce livre, qui reste malgré tout un bon polar du maître italien.

Calmann-Levy Noir, 378 pages

"

  1. Donato Carrisi, j’aime beaucoup et même moins « abouti » cela reste très tentant 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. Antonietta dit :

    Bonsoir Anthony,
    Mon commentaire ne va pas beaucoup varier de « La culture dans tous ses états », même moins « attractif », ça reste du Carrisi… Hâte de le découvrir…
    Bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

  3. lebouquinivre dit :

    Je dois absolument lire Le Chuchoteur! Tu es un inconditionnel ^^ je te fais totalement confiance !

    Aimé par 2 personnes

  4. Je les ai tous dans ma PAL mais fait encore les en sortir…

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour Killing79,
    Merci pour votre avis, je note !
    Bonne semaine à vous 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. alexmotamots dit :

    Je préfère rester avec ma bonne impression du Chuchoteur tout court.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s