Court résumé: Une femme et son voisin sont retrouvés morts au premier étage d’un immeuble de Séoul. L’enquêteur Lee Yuhyeon se charge de l’affaire…

Mon avis:

Je remercie les éditions Matin Calme pour cette lecture!

Depuis leur création en 2020, à chaque nouveau livre, les éditions Matin Calme nous proposent un genre de polar coréen différent. Après le roman mafieux, le thriller psychologique, voici venir le policier à énigmes. Toutes proportions gardées, Do Jinky nous propose une histoire à la manière d’Agatha Christie. Pas de meurtres sanguinolents, de courses poursuites et fusillades endiablées ou de suspense haletant, juste un enquêteur face à un double meurtre. L’ambiance est plutôt à l’observation et la réflexion.

Même si ce n’est pas proprement dit un huis clos, « Le portrait de la Traviata » en a toutes les caractéristiques. Le crime a eu lieu dans un immeuble auquel seules quelques personnes avaient accès. Le nombre des potentiels assassins est assez restreint et leurs interactions ont l’air simples. Seulement, en creusant un peu, on constate qu’ils ont tous leurs secrets et que l’affaire est loin d’être limpide.

Le lecteur suit l’inspecteur, aidé d’un avocat, dans ses investigations. Après chaque interrogatoire de suspect et après chaque découverte sur la scène du crime, les enquêteurs spéculent sur le déroulement des faits. Leurs suspicions lancent l’affaire sur une nouvelle piste, qui après vérification, finit immanquablement dans une impasse. Ce type de polar implique donc beaucoup de répétitions. Lorsque de nouveaux indices apparaissent, il faut reconstituer les évènements et ressasser sans cesse la chronologie des actions de chacun des acteurs. C’est un peu redondant mais nécessaire !

La plume de Do Jinky est simple et agréable. On sent qu’il a travaillé son sujet et qu’il a un véritable savoir-faire. Son aventure est complexe et il sait jouer avec les preuves afin de nous induire en erreur. Je fais d’ailleurs le pari avec vous que vous ne trouverez pas la fin, tant elle est improbable. Si vous aimez vous casser la tête sur une énigme, ce livre est fait pour vous !

Matin Calme, 220 pages

Traduit par Delphine Bourgoin

18.90€

"

  1. […] Source : (#574) Do Jinky – Le portrait de la Traviata | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. alexmotamots dit :

    Tu es très branché polar coréen en ce moment.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s