Court résumé: Nam Han-Jun est un escroc. Il se fait passer pour un chamane aux pouvoirs divinatoires. Seulement, tout est faux et il trompe son monde avec une mécanique bien huilée. Lui et son équipe vont se retrouver embarquer dans une histoire de meurtre et dans une machination qui les dépasse.

Mon avis:

Je remercie les éditions Matin Calme pour cette lecture!

Matin Calme, la maison d’édition spécialisée dans les polars coréens, nous revient avec un nouveau roman atypique. Comme à chaque roman, le style est différent, je ne savais donc pas à quoi m’attendre.

Cette fois-ci, le roman tend vers le comique. Les crimes sont graves mais la manière de les traiter ne l’est pas. Les protagonistes sont des individus hauts en couleur. Entre l’arrogant et bouffon chamane, sa sœur geek et négligée, l’inspectrice rigoureuse et spécialiste de kungfu et le méchant moche et impassible, tout ce petit monde fait des étincelles. Les scènes d’action et les dialogues épicés se succèdent à l’envi. L’ambiance de ce polar est drôle et déjantée. On ne s’ennuie jamais et en plus on s’amuse.

Je trouve que cette aventure est tellement déjantée qu’elle se prêterait bien à une adaptation cinématographique, ou plus précisément à un film d’animation japonais. Les personnages caricaturaux, les scènes loufoques, le petit côté pervers me rappellent les dessins animés qui ont bercé mon enfance. C’est décalé, loufoque et en même temps attachant. J’imagine volontiers une suite aux péripéties de cette bande de bras cassés.

La plume de Jung Jaehan est au diapason de son livre. Avec un style assez simple et visuel, elle va droit au but et n’hésite pas à faire des digressions pour s’adresser directement au lecteur. Elle utilise l’humour et l’absurde pour traiter de thèmes assez rudes et violents et ainsi mettre en exergue les dérives de la société coréenne. Vous aurez donc compris que « Carnets d’enquête d’un beau gosse nécromant » n’est un roman sérieux. Il faut plutôt l’aborder comme un divertissement, presque adolescent, qui souhaite simplement détendre le lecteur.

Chaque livre de cette maison d’édition est une expérience différente. Encore une fois, conquis par cette lecture, je continuerai mon exploration de ces pépites venues d’extrême Orient.

Matin Calme, 319 pages

Traduit par Han Yumi et Hervé Péjaudier

20.90€

Une réponse "

  1. […] Source : (#592) Jung Jaehan – Carnets d’enquête d’un beau gosse nécromant | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s