Court résumé: Alors que la Bastille vient de tomber, le jeune journaliste Gabriel Joly a découvert l’identité du Loup des Cordeliers. Mais celui-ci disparaît…

Mon avis:

Je remercie les éditions XO pour cette lecture!

« Le loup de Cordeliers » s’attardait sur les évènements de la révolution française. L’énigme était un prétexte pour vulgariser ces instants importants de notre Histoire. Maintenant, le décor est posé, les personnages sont définis, on peut partir à l’aventure avec ce deuxième opus !

L’auteur prend le gouvernail et nous entraîne dans un voyage entre Paris, Antibes et la Corse. Outre l’intrépide Gabriel Joly, on suit plusieurs protagonistes tout au long de leurs péripéties. Ceux-ci sont toujours aussi fantasques et c’est un vrai plaisir de les retrouver.

Par la force des situations, ils partent tous, pour des raisons différentes, à la poursuite d’une organisation secrète, qui nourrit de noirs desseins. Dès lors, l’expédition est lancée et je n’ai pu la lâcher. Le rythme est soutenu et parsemé de combats et de poursuites. Les courts chapitres se succèdent et on ne voit pas les pages défiler.

Henri Lœvenbruck marque surtout ce roman de son talent littéraire. Etant un fan de ses œuvres, je connaissais déjà son haut niveau de plume, bien au-dessus de la moyenne. Mais dans cette série, il se permet de pousser son perfectionnisme jusqu’à adapter son écriture à l’époque de l’histoire. Grâce à cette belle prose surannée et à son énorme travail de recherche, les faits sont précis et l’immersion est totale. On s’imagine vraiment dans l’atmosphère de cette période.

Henri Lœvenbruck maîtrise à tel point son art qu’il sait jouer les caméléons et nous surprendre à chaque fois. Avec « Le mystère de la main rouge », il détourne l’intrigue de son cycle vers une épopée sur fond de machination complotiste. Le résultat est un plaisir de lecture très efficace, plein de rebondissements, aux personnages attachants, qui saura vous faire voyager et vous divertir.

Autant vous dire qu’à la fermeture du livre, je n’avais qu’une hâte : repartir pour un ou plusieurs épisodes !

XO éditions, 460 pages

21.90€

Festival Sans Nom 2020

"

  1. Je suis contente de l’avoir dans ma PAL !

    Aimé par 1 personne

  2. […] « Le mystère de la main rouge » d’Henri Loevenbruck aux éditions XO (chronique ici) […]

    J'aime

  3. J’adore cette période de l’histoire et la voir romancer par un auteur aussi talentueux que Loevenbruck est réjouissant ! Je lirais ces deux tomes.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s