Court résumé: Sao Paulo, 2016. Tiago, un jeune journaliste fait la connaissance de son voisin Fabiano. Celui-ci va lui conter son passé, dans un Brésil en plein changement…

Mon avis:

Je remercie les éditions Préludes pour cette lecture!

Comme je suis toujours à la recherche de nouveautés, il m’arrive parfois de tomber sur des pépites auxquelles je ne me m’attendais pas. « Le chant du perroquet » en est le parfait exemple. D’instinct, je n’aurais pas parié sur ce livre. Mais fort heureusement, il s’est retrouvé entre mes mains et j’en suis ravi !

Sous prétexte d’une enquête journalistique, le lecteur est transporté au Brésil des années 60. En alternant entre passé et présent, on se retrouve dans les pas de personnages qui ont participé à la construction de la capitale Brasilia. Derrière cette révolution architecturale, l’aventure met surtout en lumière les conséquences sur la population, de l’instauration de la dictature par les militaires. On assiste donc aux abus d’un pouvoir qui fait régner l’ordre par la violence.

De par leurs parcours et leurs liens, les acteurs de ce drame sont vraiment attachants. Ils sont une représentation du peuple et de la résistance. A ce titre, ils font les frais de la nouvelle politique et leurs destins sont unis à celui de leur pays. Cette épopée est à la fois instructive par les informations historiques qu’elle déterre, émouvante par la beauté de ses histoires d’amour et d’amitié, et palpitante par les surprises du scénario. Tout est donc réuni pour passer un très bon moment de lecture. Et ce fut le cas pour moi !

Le nom de l’autrice m’était inconnue. J’espère qu’il ne le restera pas parce qu’elle possède une maîtrise de la narration et un véritable talent d’écriture qui m’ont envouté. J’ai voyagé avec plaisir aux côtés de ces protagonistes bouleversants d’humanité. J’ai aussi découvert une plume magnifique qui sublime l’atmosphère et les émotions du texte. Si par ma modeste contribution de blogueur, je pouvais participer à l’émergence d’un talent tel que Charline Malaval, je serais comblé. A vous de jouer !

Préludes, 310 pages

18.90€

"

  1. […] Source : (#620) Charline Malaval – Le chant du perroquet | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. Je le note même s’il est loin de mon genre de prédilection au premier abord !

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Merci pour cette découverte.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s