Court résumé: Arrêté à un feu à Berlin, Milan Berg aperçoit sur le siège arrière d’une voiture une ado terrorisée qui plaque une feuille de papier contre la vitre. Un appel au secours ?

Mon avis:

Je remercie les éditions L’Archipel et Netgalley pour cette lecture!

Où va-t-il chercher tout ça ? C’est toujours la première question qui me vient à la fermeture d’un livre de Sebastian Fitzek. L’écrivain allemand doit vraiment avoir un esprit retors pour imaginer des histoires aussi complexes. Et ce « cadeau » est encore une démonstration éclatante qu’il n’est jamais à court d’idées !

Il nous entraîne dans les pas de Milan, un analphabète que son handicap va propulser dans une aventure infernale. Alors qu’il part à la recherche d’une jeune inconnue, son passé refait surface. Les deux histoires se mélangent alors pour créer une énigme alambiquée. Plus l’histoire avance moins on comprend de quoi il retourne. Tout s’emboite parfaitement mais chaque nouvel élément étoffe un peu plus le mystère. Il n’y a aucun temps mort et les pages défilent à grande vitesse. L’auteur ne s’embarrasse pas de détails et file directement dans l’action. Le roman, mené à un rythme fou, connaît alors une montée en tension qui ne nous lâche pas jusqu’à la fin.

Alors oui, l’accumulation des situations est souvent improbable. Il est difficile d’imaginer que tous les événements puissent converger aussi facilement. Trop de rebondissements peuvent parfois tuer les rebondissements. Mais avec cet auteur, c’est le pacte auquel il faut consentir. Et comme l’écriture est fluide et le scénario parfaitement maîtrisé, le résultat est vraiment efficace.

Lorsque l’on se lance dans un thriller de Sebastian Fitzek, on sait que notre cerveau va être malmené. On doit accepter de ne pas être trop pointilleux et de perdre ses repères. Pour profiter au mieux du talent de cet écrivain, il ne faut pas chercher la véracité à tout prix. Il faut se jeter dans le labyrinthe qu’il nous propose et se laisser berner. Après avoir pris connaissance de ses quelques recommandations d’usage, vous passerez, comme moi, un grand moment de suspense étourdissant.

L’Archipel, 350 pages

Traduit par Céline Maurice

Sorti le 04 Mars 2021, 22€

Quais du Polar 2017

"

  1. […] Source : (#644) Sebastian Fitzek – Le cadeau | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. Eve-Yeshé dit :

    page turner!!!! je n’aime pas le terme mais je n’ai pas trouvé un mot français adéquat …
    Tout ça pour dire que j’ai beaucoup aimé, cet auteur me plaît de plus en plus 🙂
    le côté psychologique de ses intrigues y est pour beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne l’ai encore jamais lu. Ton enthousiasme est communicatif Anthony 😉🙂

    Aimé par 1 personne

  4. […] j’allais aimer ce nouveau Fitzek autant que les autres. La lecture des avis de Light and smell, Les livres de K79 et Analire me donnaient d’ailleurs un bon espoir ! Hélas, malgré les très bons atouts de ce […]

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s