Court résumé: Quelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D’abord, ce sont des cadavres chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Escales pour cette lecture!

Depuis que j’ai découvert M.J. Arlidge, je m’attelle à rattraper mon retard sur sa série. En effet, à chaque nouvel opus, je prends un plaisir certain avec ses histoires très efficaces. Dans mon planning de lecture, pour changer, j’aime placer ce genre de polars, simples et dynamiques.

En parallèle de cette nouvelle affaire, l’auteur en profite pour donner de l’épaisseur à ses personnages principaux. Leurs quotidiens nous sont dévoilés et leurs destins s’étoffent au fil des épisodes. De plus en plus imprégné de leur personnalité, le lecteur s’attache à eux.

On suit l’enquête proprement dite du point de vue de plusieurs acteurs. Chaque vision est une pièce de puzzle qui s’emboite afin de reconstituer l’enchainement des évènements. Malgré ses 500 pages, ce nouvel opus se lit rapidement. Il est découpé en une multitude de petits chapitres qui permettent de garder un rythme soutenu. Il y a très peu de moments sans action ou sans suspense. Les ingrédients habituels sont présents et on est bien dans un véritable page-turner qui nous garde sous tension du début à la fin.

Cependant, j’ai trouvé « Loup y-es-tu » un peu moins incisif que les précédents. Sa densité est en cause. Le livre est trop volumineux pour l’histoire qu’il raconte. J’ai eu l’impression que le scénario tournait en rond au milieu de l’aventure. Certains passages se sont avérés superficiels et donc pas du tout nécessaires. Dans ces moments, je me suis presque surpris à m’ennuyer (ce qui est un comble pour cet auteur). Le livre aurait surement gagné en concision. Ceci étant dit, la recette de M.J. Arlidge fait toujours son effet. Si vous êtes en recherche d’un policier percutant et facile d’accès, vous ne serez pas déçu en vous lançant dans cette série. Vous ne lèverez pas les yeux de votre roman tant que vous ne connaitrez pas le dénouement.

Les Escales Noires, 505 pages

Traduit par Séverine Quelet

Paru le 11 Février 2021, 22.90€

"

  1. […] Source : (#666) M.J. Arlidge – Loup y es-tu? | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. Alexmotamots dit :

    Un vrai Tuniraspastecoucher !

    Aimé par 1 personne

  3. Certains livres mériteraient d’être plus concis c’est tout à fait vrai. Quand le lecteur tourne en rond s’est mauvais signe 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s