Court résumé: Julien Perrault vient d’être nommé chef de la police de Montmorts. Ce village isolé est financé par un riche propriétaire. Mais des évènements inattendus viennent troubler la quiétude du lieu…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

Depuis quelques années, Jérôme Loubry s’est imposé dans le thriller français comme le maître de retournement de cerveau. Pour ma part, j’avais tenté l’expérience avec « Les refuges » et j’ai pu constater que sa réputation n’était pas usurpée.

La nouvelle aventure proposée est une mise en abime. L’histoire de ce petit village et de ses drames est en fait un texte lu par un personnage. Cette double lecture crée d’emblée un flottement entre la réalité et la fiction. Ce flou est accentué, quand au cœur du roman, des événements surprenants entraînent les protagonistes dans des scènes sidérantes. On navigue alors à la lisière du fantastique. La raison du lecteur est mise sens dessus dessous. On ne sait plus à quoi se raccrocher. Plus on avance moins on comprend et c’est assez déstabilisant.

La plume de l’auteur est fluide et facile d’accès. Les courts chapitres rythment parfaitement le récit. On ne lâche pas cette petite communauté au destin tragique. Les péripéties arrivent toujours au bon moment pour remettre du bois dans le feu et pour relancer le suspense. On ne s’ennuie donc pas une seconde. Pris dans les filets de l’intrigue, on sent le piège se refermer autour de nous sans pouvoir se défendre.

Jérôme Loubry manipule une nouvelle fois le lecteur avec talent. Il met en œuvre un scénario plein de mystères dont personne ne peut deviner le dénouement. Comme tout le monde, j’ai donc été bluffé par le final et ses explications. A conseiller à ceux qui cherchent à se triturer les méninges !

A mon avis, il faudrait juste qu’il fasse attention à ne pas user de la même recette à outrance. Au fil de ses romans, les lecteurs commencent à le connaître. En se répétant, il risquerait de perdre en originalité. Mais je ne suis pas vraiment inquiet. J’ai confiance en sa capacité à se renouveler !

Calmann-Levy Noir, 425 pages

Paru le 25 Août 2021, 20.50€

"

  1. J’ai adoré ses deux précédents donc très envie de découvrir celui-ci !

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    Pourquoi pas, je commencerai par le premier, si la trame est presque toujours la même.

    J'aime

  3. Lui c’est l’inverse de Bernard Werber,😉 Jérôme Loubry j’adore ! Celui-ci je compte bien le lire très prochainement. « Les refuges » avait été une claque monumentale ! 👍📚🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Il va vraiment falloir que je le sorte de ma PAL

    Aimé par 1 personne

  5. faut vraiment que je le sorte de ma PAL
    J’ai tellement de retard

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s