Court résumé: La reconstitution passionnante de l’affaire Ranucci. Avec elle, les débats houleux de l’erreur judiciaire et de la peine de mort. Trente ans plus tard, Jean Rambla, victime et témoin de l’affaire et du « pull-over rouge », sera accusé de meurtres…

Mon avis:

Je remercie Babelio et les éditions Les Presses de la Cité pour cette lecture!

L’affaire Ranucci est restée dans l’esprit de tout le monde comme le moment charnière qui a permis l’abolition de la peine de mort. Même si Christian Ranucci n’a pas été le dernier condamné, il demeure le symbole de ce changement dans notre civilisation.

Dans cet essai, Agnès Grossmann nous remémore le déroulement des évènements. Elle nous raconte l’enlèvement de la petite Dolorès Rambla, la découverte de son cadavre, l’accident de Ranucci et tous les éléments qui ont permis de l’inculper. Elle s’attarde ensuite sur la parution du livre « Le pull-over rouge », sur sa médiatisation et sur le rôle qu’il a joué sur l’arrêt de la peine capitale. Ce résumé des faits remet toute l’histoire à plat et nous offre une vue d’ensemble, particulièrement bien documentée, qui ne laisse pas de place aux suppositions.

Mais ce récit n’est pas seulement un compte-rendu d’enquête implacable. Il prend toute son ampleur lorsqu’il regarde de l’autre côté du rideau. En s’intéressant aux conséquences sur la famille Rambla, l’autrice démontre la force de nuisance des médias. Avec comme seul objectif de faire du spectacle et de l’audience, la machine journalistique, politique et culturelle écrase tout sur son passage, même les victimes. Ce livre permet de ramener ce drame judiciaire à ce qu’il est vraiment : un drame humain. Entrainé dans le flot de l’exaltation populaire, on n’oublie souvent qu’il y a des personnes derrière nos revendications.

Je suis trop jeune pour avoir eu une connaissance poussée de cette tragédie. Mais dans mon inconscient, comme dans celui de la plupart des gens, les doutes étaient vraiment fondés et cette condamnation pouvait être une erreur judiciaire. Grâce à ce livre d’Agnès Grossmann, très agréable à lire, la vérité est enfin rétablie. Je connais maintenant tous les tenants et les aboutissants de cette triste histoire ! Passionnant !

Intime conviction, 310 pages

Paru le 6 janvier 2022, 19€

"

  1. Je vais me laisser tenter, le pull-over rouge m’avait beaucoup marquée 😢

    Aimé par 1 personne

  2. laplumedelulu dit :

    Je me rappelle bien de cette affaire, le dernier condamné à mort et exécuté en France. Histoire qui a sauvé la tête de Patrick Henry. Mais lui, on était sûr qu’il avait tué.
    Le pull pver rouge retrace bien l’histoire de Christian Ranucci. Ça sent l’erreur judiciaire. Merci Anthony. 🙏😘

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Une mise en lumière de la nocivité des médias ?

    Aimé par 1 personne

  4. Eve-Yeshé dit :

    j’ai bien aimé « Le pull-over rouge » le livre de Gilles Perrault (lu à sa sortie donc il y a très longtemps!) alors je me laisserais peut-être tenter 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s