Court résumé: Andrew, vétéran américain du 6 juin 1944, trouve la force de revenir en Normandie à la fin de ses jours pour revoir la terre qui l’a si profondément marqué. Une guide des plages du débarquement doit l’accueillir, Magali, âgée d’une trentaine d’années…

Mon avis:

Je remercie les éditions Grasset et NetGalley pour cette lecture!

La première scène du livre est une démonstration de la puissance que peuvent avoir les mots. En une trentaine de pages, Hugo Boris nous plonge sous le casque d’un G.I au cœur du débarquement. Cette description violente et particulièrement réaliste est un modèle du genre. Elle m’a scotché à mon siège !

Après ce moment dantesque, le récit se déplace de nos jours. Une jeune guide touristique, qui vit un drame, rencontre le soldat devenu vieux.  Ces deux individus connaissent deux vies complètement distinctes mais les vestiges de la guerre les réunissent. En confrontant leurs destins, ils vont entrer dans leurs intimités respectives et se reconnaître dans leur tristesse et dans leur impuissance. Leur rencontre apparaît alors comme une évidence et même une nécessité.

L’auteur confirme sa dextérité pour percer à jour l’être humain dans des situations particulières. L’action de son livre se déroule dans un laps de temps très court et pourtant elle arrive à nous embarquer avec elle. Cette efficacité dépend surement du fait, qu’en peu de phrases, il dresse un portrait précis des personnages. Le lecteur est en empathie avec eux et il est connecté à leurs sensations de l’instant. Ainsi, on a l’impression de vivre toutes les préoccupations des protagonistes et de comprendre leurs galères. Depuis « Police », je suis fan de l’écrivain Hugo Boris. C’est toujours un bonheur de replonger quelques petites heures dans son style à la fois minimaliste et percutant. A travers ces petites histoires, il démontre tout l’intérêt qu’il porte aux autres. Sa sensibilité et son humanité peuvent s’exprimer. Son écriture est toujours aussi magnifique et elle peut provoquer un tourbillon d’émotions. Je vous recommande donc ce bref roman, pour son introduction explosive et pour son message mélancolique et émouvant!

Grasset, 193 pages

Paru le 17 août 2022, 19€

"

  1. Matatoune dit :

    C’était une découverte pour moi et je crois bien que maintenant je continuerai à le suivre …

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotmots dit :

    Un auteur que j’apprécie, alors forcément, je note.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s