(#706) Mélissa Da Costa – Les lendemains

Court résumé: En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, Amande tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné…

Mon avis:

Je remercie Audiolib pour cette écoute!

J’avais fait la connaissance de Mélissa Da Costa avec « Tout le bleu du ciel » dans le cadre du Prix Orange du livre 2019 dont j’étais membre du jury. N’étant pas un adepte du genre « feel good », je m’étais lancé à reculons mais finalement ce roman avait été une belle surprise qui m’avait enchanté. J’étais donc un tant soit peu rassuré avant cette nouvelle écoute.

Pour me mettre un peu plus à l’aise, l’autrice reprend le même décor et même concept. Elle installe son histoire en pleine campagne afin de nous parler d’un thème difficile. Cette fois-ci, le deuil remplace la maladie.

Le début est un peu long parce que l’on suit Amande dans sa dépression post tragédie. On accompagne son quotidien, mouvement par mouvement et l’ennui n’est pas loin. Mais très vite, comme elle, la narration reprend de l’élan. En même temps que la nature qui l’entoure, l’héroïne renaît de ses cendres et redonne une chance à la vie.

Lire la suite

(#705) Jo Nesbo – Leur domaine

Court résumé: Carl et Roy ont seize et dix-sept ans lorsque la voiture de leurs parents tombe au fond d’un ravin. Roy s’installe comme mécanicien dans une station-service. Carl file au Canada poursuivre ses études et tenter sa chance. Des années plus tard, Carl revient au pays avec une ravissante épouse et un projet…

Mon avis:

Je remercie les éditions Gallimard pour cette lecture!

Je n’ai jamais caché mon admiration pour le norvégien Jo Nesbo. Que ce soit avec sa série de polars avec Harry Hole ou avec ses romans indépendants, il m’a toujours fait forte impression. Pour son nouvel opus, l’auteur met de côté les polars pour nous plonger dans un roman noir.

Il installe son histoire dans une bourgade isolée où l’on fait la connaissance de deux frères orphelins qui sont réunis autour d’un projet commun. Mais ces retrouvailles sont surtout l’occasion d’exhumer les souvenirs du passé. Ils ont un certain nombre de secrets en lien avec tous les habitants du village. Entre l’argent, l’amour, la rivalité, les possibilités de différends sont multiples et la communauté a fait face à plusieurs crimes. Mais comme chacun ne cherche qu’à servir ses propres intérêts, les mystères restent entiers et les coupables impunis.

Lire la suite

Ma première chronique vidéo pour l’Apéro des Caro

L’Apéro des Caro épisode 2 est en ligne!

Venez découvrir les deux pétillantes Caroline Noël et Caroline Vallat dans la nouvelle version de leur émission!

Avec l’interview de Jérôme Loubry, Wendall Utroi et Charlye Ménétrier McGrath.

Côté blogueurs, vous découvrirez le coup de cœur de « Il en pense quoi Nico ? ».

Votre serviteur partage aussi son coup de cœur à 31’30.

Soyez indulgents, c’est ma première chronique vidéo! On vous attend!!!

Dites-moi ce que vous en pensez!

Le lien est ici:

(#704) Nina Bouraoui – Satisfaction

Court résumé: Madame Akli est une française émigrée en Algérie avec sa famille au lendemain de l’indépendance du pays. Rongée par une profonde mélancolie, elle consigne son quotidien et ses états d’âme dans ses carnets…

Mon avis:

Je remercie Netgalley et les éditions JC Lattès pour cette lecture!

Dans les romans de Nina Bouraoui que j’ai eu la chance de lire, j’ai particulièrement apprécié sa sensibilité et son humanité. Elle a cette capacité rare de comprendre les émotions et surtout de les retransmettre avec bienveillance et justesse. Elle m’a aussi marqué les esprits avec sa plume élégante et poétique, en adéquation avec la dramaturgie de ses sujets.

Lire la suite

(#703) Estelle Tharreau – Les eaux noires

Court résumé: Lorsque les eaux noires recrachent le corps de la fille de Joséfa, personne ne peut imaginer la descente aux enfers qui attend les habitants de la Baie des Naufragés…

Mon avis:

Je remercie les éditions Taurnada pour cette lecture!

Ma rencontre littéraire avec Estelle Tharreau s’est faite l’an dernier par la découverte de « La peine du bourreau ». J’avais eu un coup de cœur pour ce roman en milieu carcéral, saisissant et surprenant. L’annonce de l’arrivée du nouveau bébé de l’autrice fut donc pour moi une excellente nouvelle.

Le décor et le contexte sont radicalement différents. Même si ce n’est plus un huis clos intérieur, on reste dans l’ambiance d’un lieu isolé du reste du monde. Cette fois-ci, le récit se déroule dans une bourgade au bord de la mer où vit une petite communauté en quasi autarcie. Leur quotidien se déroule sans accroc, en toute discrétion, jusqu’au jour où un drame remet tout en cause. Dès lors, les habitants sortent de leur réserve. Les langues se délient et les secrets remontent à la surface.

Lire la suite

(#702) Guillaume Sire – Les contreforts

Court résumé: Au seuil des Corbières, les Testasecca habitent un château fort fabuleux. Ruinés, ils sont menacés d’expulsion. Frondeurs et orgueilleux, les Testasecca décident de défendre coûte que coûte le château…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy et lecteurs.com pour cette lecture!

Guillaume Sire a été mis sur le devant de la scène grâce à son prix Orange du Livre obtenu en 2020. Ayant fait partie du jury l’année précédente, j’étais particulièrement attentif au nouveau lauréat. « Avant la longue flamme rouge » s’était révélé être un récit puissant et bouleversant sur la guerre civile au Cambodge.

Alors qu’il avait utilisé le destin d’un jeune garçon pour nous raconter cette illustre tragédie, l’auteur se tourne cette fois-ci vers la saga familiale. Au cœur d’un château au passé glorieux, une famille doit défendre ses origines contre la modernité. L’aventure imaginée a une charge beaucoup moins historique que la précédente. Par contre, elle s’avère beaucoup plus délurée au niveau des personnages.

Lire la suite