(#446) Marianne Maury Kaufmann – Varsovie-Les Lilas

Rendez-vous manqué

Court résumé: Francine, soixante ans, passe ses journées dans le Bus 96. Seule, elle ne peut pas tenir en place. Son passé explique peut-être les choses…

Mon avis:

Ce livre est éligible au Prix Orange du Livre 2019, dont je suis juré.

Participer à un jury littéraire me permet de lire des livres que je n’aurais jamais choisis moi-même. Ceux-ci peuvent aussi bien me réserver de belles surprises qu’être des occasions manquées.  Dans ces déceptions, il y a bien sûr les mauvais romans dont le niveau général n’est pas à la hauteur du Prix. Parfois, c’est le genre littéraire que je ne maîtrise pas. D’autres fois, je rencontre aussi des histoires, dont je reconnais la qualité d’écriture, mais dont le charme ne fonctionne pas sur moi. Lire la suite

(#445) Thierry Beinstingel – Il se pourrait qu’un jour je disparaisse sans trace

La solitude moderne

Court résumé: Une professeur, une jeune fille et un homme vont tous vivre une expérience de vie bien différente de leur quotidien…

Mon avis:

Merci à lecteurs.com et aux éditions Fayard pour cette lecture!

Les acteurs du nouveau roman de Thierry Beinstingel sont appelés la prof, la jeune fille et l’homme. Ces trois personnages sans nom font partie de la société et joue parfaitement le rôle qui leur est attribué. Ils sont fondus dans la masse jusqu’au jour où leur chemin de vie déroute.

Suite à un geste malheureux, la professeur d’allemand modèle se retrouve à donner des cours à des migrants pour le compte d’une association. Après l’abandon de ses études, la jeune fille devient la baby-sitter d’un garçon autiste, vivant dans la clandestinité. L’homme, au chômage, va accepter pour de l’argent un job surréaliste d’agent d’entretien dans une contrée isolée. Lire la suite

(#444) Aude Le Corff – La mer monte

Le monde de demain

Court résumé: 2042, Lisa vit seule dans un appartement à Paris. Le progrès et les catastrophes environnementales du passé ont transformé la manière de vivre. De plus, le comportement de sa mère l’inquiète…

Mon avis:

Merci à lecteurs.com et aux éditions Stock pour cette lecture!

Ce livre fait partie de la 1ère sélection du Prix Orange du Livre 2019, dont je suis juré.

« La mer monte » est un roman à deux voix. Alternativement, on suit le quotidien de Lisa, la fille et la vie de Laure, sa mère à différentes époques. Ces deux femmes vivent en 2042 dans un futur à la fois proche et lointain. Beaucoup de choses n’ont pas changés mais certaines ont évolué pour notre confort ou pour notre survie. Pour se faciliter la vie, un grand nombre d’objets et de systèmes ont été inventés. Il n’est donc pas rare de croiser un animal virtuel, des poupées plus vraies que nature ou des tas de drones dans le ciel. Mais aussi, pour faire suite aux catastrophes naturelles, les êtres humains ont dû s’adapter. Ainsi, des dispositifs ont été  mis en place afin d’améliorer le rapport des Hommes à l’environnement. Lire la suite

Ma participation au Prix Orange du Livre 2019 (1er acte)

Comme vous le savez déjà, j’ai été sélectionné par le site lecteurs.com et la Fondation Orange pour faire partie du jury du 11ème Prix Orange du livre. Le 20 Mars 2019, j’ai donc été convié à la première réunion.

Pour être vraiment complet, je devrais vous raconter mon arrivée la veille sur Paris mais je pense que cela ne vous passionnera pas. Je devrais aussi vous décrire ma soirée en compagnie de deux lecteurs passionnés autour d’un bon repas et d’une bonne bouteille mais cela ne vous regarde pas. Je vais donc seulement commencer mon résumé, le matin de cette première sélection.

Nous avions rendez-vous à 9h30 au café-restaurant Les Editeurs dans le 6ème arrondissement (Lieu où la décoration est en parfaite adéquation avec notre affaire du jour). Sur place, j’ai retrouvé mes deux acolytes du soir, les cinq autres lecteurs, les deux libraires et les 6 auteurs (Jean-Christophe Rufin, Joachim Schnerf, Géneviève Brisac, Cloé Korman, Carole Fives, Jean-Luc Coatalem) pour un petit rapide café. Après une ouverture des débats réalisée par Françoise Fernandes, la directrice Mécénat et Jean-Christophe Rufin , le président du Prix, et les brèves présentations personnelles, nous sommes entré dans le vif du sujet. Lire la suite

Résultat concours n°14: D’une mort lente

Suite à ma première réunion du Prix Orange du livre 2019, les résultats du concours ont un peu tardé.

Après tirage au sort, j’ai le plaisir de vous annoncer les noms des 5 gagnantes (et oui, que des gagnantes!) du dernier concours. Vous avez été nombreux à participer sur le blog et sur les réseaux. Les heureuses élues sont:

Valérie Rey

Des papiers machés

Severine @severinedk

Marie Kirzy

Maïté @maitika Lire la suite

(#443) Bénédicte Belpois – Suiza

Amour rural

Court résumé: Suiza, jeune femme à la sensualité débordante, va venir troubler la tranquillité d’un village espagnol…

Mon avis:

Ce livre est éligible au Prix Orange du Livre 2019, dont je suis juré.

Merci à lecteurs.com et aux éditions Gallimard pour cette lecture!

En me lançant dans « Suiza », je me jetais dans l’inconnu. Je ne connaissais même pas le thème du livre. C’est aussi ça la joie des jurys littéraires : découvrir des nouveautés, à l’aveuglette, sans aprioris.

Le texte est écrit par une femme. Cela pourrait être anecdotique mais c’est important de le préciser parce qu’à sa lecture, vous aurez du mal à penser que ce ne n’est pas un homme qui raconte. En effet, Bénédicte Belpois réalise le tour de force de nous faire entrer dans la tête de Tomas, un homme rustre et macho comme l’étaient souvent ceux de l’époque.  Se passant des filtres de la bienséance,  l’esprit du paysan déverse ses pensées de manière décomplexée et c’est souvent trivial. Dans ces lieux reculés, les gars n’y vont pas par quatre chemins, surtout lorsqu’il est question de la gente féminine. Ils assouvissent toutes ses envies, même les plus primaires, sans demander la permission. De par ce côté bête et impulsif, le personnage principal peut apparaître antipathique. Lire la suite