(#542) Anthony Bussonnais – Un samedi soir entre amis

Court résumé: Medhi a disparu soudainement. Claire, sa petite amie, va se rapprocher de sa belle famille pour partir à sa recherche. Mais dans le même temps, François et ses amis préparent une soirée chasse où le gibier n’est pas un animal…

Mon avis:

Je remercie les éditions Préludes pour cette lecture!

Pour tout vous dire, l’idée de départ et sa promesse d’une chasse à l’homme endiablée avait tout pour me plaire. Je me faisais une joie de me lancer dans cette aventure qui s’annonçait bien. Dès les premières pages, on constate que l’écriture d’Anthony Bussonnais est simple, parfois même très simple. Optimiste, je me suis dit que si l’histoire était efficace, le style n’aurait aucune d’importance et la lecture en serait même facilitée. Lire la suite

(#541) Nickolas Butler – Le petit-fils

Court résumé: Lyle et sa femme Peg vivent une vie tranquille et heureuse. Leur joie est décuplée avec l’arrivée de leur petit-fils Isaac et de sa mère Shiloh, qui vont s’installer chez eux. Seulement voilà, Shiloh a rejoint les rangs d’une communauté religieuse…

Mon avis:

Je remercie les éditions Stock pour cette lecture!

Je suis Nickolas Butler depuis son premier roman édité, dans lequel son talent faisait déjà merveille. Cette fois-ci, il s’est inspiré de faits réels pour entrer dans le quotidien d’une famille américaine confrontée aux ravages d’une secte.

L’histoire est centrée sur le personnage du grand-père. Confronté à la maladie et à la mort qui touchent ses proches, celui-ci se retrouve démuni. En effet, il est partagé entre son athéisme notoire et son envie de croire au miracle. Le roman interroge donc sur le pouvoir du mental dans les moments tragiques. Lire la suite

(#540) George Pelecanos – A peine libéré

Court résumé: Michaël Hudson sort de détention préventive où il s’est découvert une passion pour la lecture. Mais dehors, Phil Ornazian, qui l’a fait sortir, l’attend pour lui proposer un job…

Mon avis:

A l’instar de Michaël Connelly de Los Angeles et Dennis Lehane de Boston, George Pelecanos est considéré comme le spécialiste polar de Washington DC. En effet, à travers leurs trames policières, ce sont des écrivains qui brossent le portrait de leur ville fétiche. Étant un grand fan des deux premiers, j’avais hâte de découvrir une nouvelle vision de la capitale. Lire la suite

(#539) Victor Del Arbol – Le poids des morts

Court résumé: 1975, Lucia revient à Barcelone sur les lieux de son enfance. Elle a appris une nouvelle qui pourrait bouleverser sa vie…

Mon avis:

Je remercie les éditions Actes Sud pour cette lecture!

Victor Del Arbol fait partie de ces auteurs dont j’adore les romans mais dont je repousse toujours la lecture. En effet, ses histoires sont tellement sombres et dures qu’il faut que je sois dans les bonnes conditions pour l’apprécier à sa juste valeur. En revanche, à chaque fois, je ne suis pas déçu !

« Le poids des morts » arrive chez nous maintenant alors qu’il est le premier roman publié par l’auteur il y a plus de dix ans. Mais il ne déroge pas à la règle. On peut constater que la noirceur était déjà omniprésente, même à ses débuts.

Dans cette aventure, des personnages sont confrontés à leur passé. En couvrant principalement une période de l’histoire espagnole de 1940 à 1975, l’auteur met en lumière le côté sombre de l’État franquiste. Il nous offre une critique acerbe de ce système dans lequel tous les moyens étaient bons (violence, viol, chantage…) pour faire régner l’ordre. C’est une nouvelle fois brutal et tragique. Lire la suite

(#538) Barbara Abel – Et les vivants autour

Court résumé: Jeanne, jeune femme de vingt-neuf ans est dans le coma depuis quatre ans. Sa famille s’organise jusqu’au jour où le médecin les convoque pour leur annoncer une nouvelle bouleversante…

Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond pour cette lecture!

Il y a quelques années, j’avais été enthousiasmé par le diabolique et malsain « Derrière la haine ». Mais avec ma fâcheuse habitude à lire tous azimuts, je n’avais pas pris le temps de réitérer l’expérience avec Barbara Abel. Erreur rectifiée !

Encore une fois, le récit débute avec les membres d’une famille assez tranquille. Ils sont unis autour d’une cause commune et malgré l’atmosphère de deuil, l’harmonie semble régner. Jusqu’au jour où un évènement aussi dramatique qu’improbable intervient et là tout est remis en cause. Le socle familial qui paraissait un tant soit peu équilibré devient alors totalement instable. Lire la suite

(#537) Pétronille Rostagnat – Un jour tu paieras

Court résumé: Une adolescente est retrouvée inconsciente dans les bois. Pendant que l’enquête est en route, Pauline Carel, avocate, va devoir défendre un jeune homme, soupçonné d’avoir assassiné deux personnes…

Mon avis:

Je remercie les éditions Marabout pour cette lecture!

Lisant beaucoup de polars et de thrillers, je n’avais pourtant jamais entendu parler de Pétronille Rostagnat. C’est grâce à la sortie de son dernier né et à sa présence sur les réseaux que j’ai pu faire sa connaissance.

« Un jour tu paieras » est une histoire à tiroirs. L’auteure explore plusieurs facettes d’une enquête policière. Tout d’abord, il y a les investigations proprement dites. Deux affaires sont traitées en parallèle. On suit les interrogatoires, les relevés d’indices et le cheminement des recherches. Les soupçons du lecteur se précisent au fil des révélations afin de comprendre le déroulé des évènements et de trouver les responsables du double homicide et de la disparition. Lire la suite