(#469) Gilles Sebhan – La folie Tristan

Confirmation

Court résumé: Le lieutenant Dapper a retrouvé son fils qui avait été enlevé. Seulement, celui-ci n’est plus le même et le passé s’en mêle…

Mon avis:

Merci aux éditions du Rouergue pour cette lecture!

Avec « Cirque mort » Gilles Sebhan nous avait offert un livre envoûtant, assez troublant. Une année plus tard, il revient avec une suite. On reprend donc les mêmes personnages, là où on les avait laissés. Traumatisé par les évènements du premier opus, le lieutenant Dapper se retrouve une nouvelle fois à enquêter sur un enlèvement.

Tous les ingrédients qui faisaient l’originalité ont été conservés. Dans ce court roman, l’affaire policière n’est qu’un prétexte pour continuer à étoffer l’univers créé dans le précédent roman. Une ambiance sombre flotte toujours sur tout ce petit monde. Les faits oscillent constamment entre réel, fantastique et folie et on ne sait pas où donner de la tête. Le côté malsain et anxiogène est renforcé par l’implication des enfants qui rendent certaines scènes plutôt dérangeantes. En résumé, le contenu est toujours aussi original et lugubre. Lire la suite

(#468) Victor Del Arbol – Par-delà la pluie

Road trip existentiel

Court résumé: Helena et Miguel, deux septuagénaires, se rencontrent dans une maison de retraite. Helena aimerait revoir son fils et Miguel voudrait sauver sa fille des griffes de son mari. Tous deux partent sur la route pour régler les comptes…

Mon avis:

Merci aux éditions Actes Sud pour cette lecture!

Lorsque l’on se lance dans un livre de Victor Del Arbol, on sait qu’on ne va pas s’amuser. On sait qu’on va s’attaquer à du sérieux. Non pas qu’il n’y ait pas d’humour dans ses livres, mais les thèmes qu’il aborde sont souvent sombres et graves.

Pour cette nouvelle histoire, il s’intéresse aux destins de deux individus vieillissants qui vont se retrouver dans une maison de retraite. Comme d’habitude, l’auteur mise sur la personnalité de ses personnages pour construire une aventure passionnante. En effet, ils sont ce qu’ils sont, avec leurs qualités mais aussi avec leurs défauts. Ils sont tous traités avec nuances. Cette manière non caricaturale de présenter ces protagonistes apporte une certaine vérité à leurs rapports. Lire la suite

(#467) Maria Pourchet – Les impatients

Court résumé: Reine, trente deux ans, très diplômée, pas d’enfants, se lasse de ses postes opérationnels. Elle veut se réinventer…

Mon avis:

Merci aux éditions Gallimard et à lecteurs.com pour cette lecture!

Ce livre faisait partie de la première sélection du Prix Orange du Livre 2019, dont j’étais juré.

Il y a des romans qui semblent déborder de qualités et auxquels vous n’accrochez pas. « Les impatients » fait partie de cette catégorie pour moi.

Tout est pourtant réuni pour me plaire. Maria Pourchet se propose de nous narrer le destin d’une femme moderne, évoluant dans le monde d’aujourd’hui. A travers ses relations intimes qui gravitent autour d’elle et les personnes qu’elle rencontre, se dessine une radiographie de notre époque. Pour se faire, l’auteur utilise une plume fougueuse. Elle matérialise la vitesse et l’empressement du monde actuel dans son écriture. Lire la suite

(#466) Christine Mangan – Tangerine

Thriller psychologique

Court résumé: Tanger, 1956, depuis son mariage, Alice a du mal à s’adapter à la vie dans cette ville. Jusqu’au jour où son ancienne colocataire débarque…

Mon avis:

Merci aux éditions Harper Collins pour cette lecture!

Ne lisant presque jamais les quatrièmes de couverture, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en ouvrant ce livre à la jaquette mystérieuse.

Dès les premières pages, on entre dans le vif du sujet. A chaque chapitre, le texte alterne entre les deux héroïnes. Elles racontent chacune leur version des faits, qu’ils soient présents ou du passés. Le déroulé des évènements est décrit de différents points de vue. Les questions se posent au fur et à mesure que le puzzle de l’histoire se reforme et que les actrices dévoilent leurs secrets. Plus on avance dans le récit, moins on en maîtrise l’issue. Lire la suite

(#465) Antonio Manzini – La course des rats

Déjanté et drôle

Court résumé: Quatre délinquants plutôt maladroits échouent dans leur tentative de braquage. René se fait rattraper par des carabiniers. Pendant ce temps, son frère Diego est recruté par son chef, pour mettre en place une opération visant à diminuer le nombre de retraités…

Mon avis:

Merci aux éditions Denoël pour cette lecture!

J’avais découvert Antonio Manzini avec sa série autour du sous-préfet Rocco Schiavone. Dans ces polars somme toute classiques, l’humour du héros servait de piment pour rehausser le plaisir de lecture. Dans ce nouveau roman, qui est en fait le premier écrit par l’auteur, il n’est pas question d’enquête policière à proprement dite. Cette fois-ci, on est plus dans une histoire de gangsters. Lire la suite

(#464) Mélissa Da Costa – Tout le bleu du ciel

Belle surprise!

Court résumé: Emile, 26 ans, se sachant condamné par une maladie, passe une petite annonce. Il recherche un(e) compagnon(ne) pour l’accompagner dans son ultime voyage…

Mon avis:

Merci au site lecteurs.com et aux éditions Carnets Nord pour cette lecture!

Ce livre faisait partie de la première sélection du Prix Orange du Livre 2019, dont j’étais juré!

Comme vous avez dû le remarquer, les romances et les livres pleins de bons sentiments ne sont pas ma tasse de thé. Mes lectures habituelles sont plus souvent dirigées vers des aventures plus complexes ou plus sombres. Alors lorsque, pour les besoins de ma fonction de juré du Prix orange du Livre, je me suis retrouvé avec ce livre entre les mains, je ne vous cache pas que j’ai eu quelques appréhensions. « Le parcours d’un jeune homme en fin de vie, qui souhaite réaliser un dernier voyage et qui rencontre une jeune fille mystérieuse », pendant presque 700 pages…j’avais quand même de quoi être méfiant ! Lire la suite