(#667) Frédéric Hermel – Zidane

Court résumé: Zinédine Zidane est le Français le plus célèbre au monde, mais qui est-il vraiment ? Un être secret qui cultive la discrétion, un homme adulé qui se préserve et protège les siens, une star au destin exceptionnel qui reste un type normal…

Mon avis:

Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture!

Lire une biographie d’une personnalité publique, de surcroit un sportif, encore en vie, ne fait pas partie de mes priorités. Je porte très peu d’intérêt à ces vies souvent banales. Seulement, quand le personnage en question est le plus grand, le plus célèbre et le plus mystérieux d’entre eux et que le livre est écrit par un journaliste que j’adore, je me laisse tenter.

Dans les médias, Frédéric Hermel sait communiquer avec talent son enthousiasme et sa passion pour le ballon rond. Consultant privilégié du Real Madrid, il a toute la légitimité pour parler du cas Zinédine Zidane. En effet, il n’est pas juste un observateur ou un historien du footballeur. Il a eu la chance de le côtoyer de très près durant toutes ses années madrilènes, soit 18 ans. Pendant cette période où il a été tour à tour le meilleur joueur du monde et le meilleur entraineur du monde, Frédéric Hermel était sur ses pas. Il peut ainsi nous raconter son enfance, sa vie intime (sans être trop intrusif), son caractère, ses exploits, ses défaites, un décryptage du phénomène.

Lire la suite

(#666) M.J. Arlidge – Loup y es-tu?

Court résumé: Quelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D’abord, ce sont des cadavres chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Escales pour cette lecture!

Depuis que j’ai découvert M.J. Arlidge, je m’attelle à rattraper mon retard sur sa série. En effet, à chaque nouvel opus, je prends un plaisir certain avec ses histoires très efficaces. Dans mon planning de lecture, pour changer, j’aime placer ce genre de polars, simples et dynamiques.

En parallèle de cette nouvelle affaire, l’auteur en profite pour donner de l’épaisseur à ses personnages principaux. Leurs quotidiens nous sont dévoilés et leurs destins s’étoffent au fil des épisodes. De plus en plus imprégné de leur personnalité, le lecteur s’attache à eux.

On suit l’enquête proprement dite du point de vue de plusieurs acteurs. Chaque vision est une pièce de puzzle qui s’emboite afin de reconstituer l’enchainement des évènements. Malgré ses 500 pages, ce nouvel opus se lit rapidement. Il est découpé en une multitude de petits chapitres qui permettent de garder un rythme soutenu. Il y a très peu de moments sans action ou sans suspense. Les ingrédients habituels sont présents et on est bien dans un véritable page-turner qui nous garde sous tension du début à la fin.

Lire la suite

(#665) Don DeLillo – Le silence

Court résumé: 2022, cinq amis ont prévus de se réunir pour regarder le Super Bowl. Soudain l’écran de télé devient noir et toutes les connexions numériques se coupent…

Mon avis:

Don DeLillo est un grand écrivain américain dont les romans sont considérés comme visionnaires. Il s’intéresse aux sujets de société et les aborde avec une grande originalité. La lecture de mon premier livre de cet auteur « Zero K » avait été une expérience hallucinante qui m’avait habité durant plusieurs jours après sa fermeture. Je me faisais une joie de replonger dans son univers.

A travers le portrait de cinq personnages, l’auteur veut montrer l’importance du numérique sur nos vies. Il imagine une coupure totale de tous les réseaux et observe la réaction de ses protagonistes. Alors que le précédent roman avait une musique exigeante et poétique qui raisonnait chez le lecteur, je peux dire que celui-ci est plus proche du silence complet (il porte d’ailleurs bien son titre).

Lire la suite

Résultat du concours n°22: Over the rainbow

Après tirage au sort, j’ai le plaisir de vous annoncer la grande gagnante du dernier concours!

L’heureuse élue se nomme: Les voyages de K

Bravo à elle! Grâce à lecteurs.com, elle remporte un exemplaire du finaliste du Prix Orange du Livre 2021: « Over the rainbow » de Constance Joly.

Je la contacterai en message privé.

Pour les autres, ne perdrez pas espoir, d’autres concours arriveront bientôt!

(#664) Mathieu Lecerf – La part du démon

Court résumé: A Paris, une religieuse est retrouvée sauvagement assassinée. Pour sa première affaire, le lieutenant Esperanza Doloria va faire équipe avec le capitaine Manuel de Almeida pour trouver la vérité sur ce crime…

Mon avis:

Je remercie les éditions Robert Laffont pour cette lecture!

Dès que j’ai vu la couverture de ce livre, j’ai eu envie de découvrir ce nouvel arrivé dans le monde du thriller français. Ne lisant toujours pas la quatrième, je ne savais pas dans quel genre je me lançais.

Durant les trois quarts du livre, on est plus dans le registre du roman noir. L’auteur s’intéresse aux enquêteurs dans leurs investigations. Les évènements sont racontés de trois points de vue différents et le quotidien des personnages principaux nous est détaillé. Le rythme est lent et le lecteur apprend à les connaître à travers leur intimité et leurs secrets. Les énigmes policières ne sont qu’un prétexte. Elles sont juste une toile de fond. Elles sont mises de côté au bénéfice de l’approfondissement des protagonistes.

Lire la suite

(#663) Emilie de Turckheim -Lunch-Box

Court résumé: Dans la ville de Zion Heights, un petit gravite autour de l’école bilingue. Toutes les familles ont pour coqueluche Sarah, la professeur de chant, célèbre pour ses comédies musicales. Jusqu’au drame…

Mon avis:

Je remercie les éditions Gallimard pour cette lecture!

J’avais rencontré Emilie de Turckheim dans un salon et elle avait été très agréable et souriante. On avait discuté autour de son roman/essai qui traitait du thème des migrants et dont j’avais adoré l’engagement.

Pour ce « Lunch Box », l’autrice revient au fictionnel et place son histoire dans l’Est américain. Elle nous fait entrer dans le quotidien de différentes familles. Les chapitres alternent entre chaque protagoniste. Grâce à la troisième personne, on regarde ces gens cohabiter dans leur petite communauté. On découvre leurs habitudes, leurs échanges, leurs organisations. Les us et coutumes de cette région sont décrites à merveille. Malgré quelques tensions, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille.

Lire la suite