Vidéo Rentrée littéraire du Noir

Salut les amis,

La rentrée littéraire 2022 est aussi celle du Noir.

Voilà ma nouvelle vidéo, dans laquelle je vous en parle:

Je vous parle aussi des Louves du Polar.

J’attends vos commentaires!

(#806) Tatiana de Rosnay – Nous irons mieux demain

Court résumé: Mère célibataire de vingt-huit ans, ébranlée par le décès récent de son père, Candice Louradour mène une vie sans saveur. Un soir d’hiver pluvieux, à Paris, elle est témoin d’un accident de la circulation. Une femme est renversée et grièvement blessée…

Mon avis:

Je remercie les éditions Lizzie et NetGalley pour cette écoute!

Tatiana de Rosnay nous plonge dans le destin de Candice, jeune femme mal dans sa peau mais qui vit paisiblement. Jusqu’au jour où sa tranquillité est bousculée par plusieurs évènements. Elle comprend que son père décédé il y a peu, n’était pas l’homme qu’elle imaginait. Et surtout, suite à un accident tragique, elle rencontre Dominique.

Dominique est l’élément perturbateur. Elle fait une entrée remarquée dans son quotidien et chamboule tous ses habitudes. Elle est à la fois adorable, charismatique et mystérieuse. Elle déclenche des sentiments partagés avec les personnes qu’elle rencontre. Soit elle fascine, soit elle inquiète. Et c’est sur cette ambiguïté que repose l’intrigue de ce roman. Comme on voit les situations par les yeux de Candice, on ne sait jamais quels sont les véritables desseins de Dominique. La relation grandissante entre les deux femmes crée un trouble oppressant. La tension psychologique monte au fur et à mesure que leurs destinées fusionnent.

Lire la suite

(#805) Estelle Tharreau – Il était une fois la guerre

Court résumé: Sébastien Braqui est soldat. Sa mission : assurer les convois logistiques. Au volant de son camion, il assiste aux mutations d’un pays et de sa guerre. Homme brisé par les horreurs vécues, il devra subir le rejet de ses compatriotes lorsque sonnera l’heure de la défaite…

Mon avis:

Je remercie les éditions Taurnada pour cette lecture!

Depuis sa découverte avec « la peine du bourreau », je suis un fervent lecteur d’Estelle Tharreau. Au fil de mes lectures, je retrouve avec plaisir une autrice pleine d’imagination, capable de se renouveler.

Cette fois-ci, on suit le destin du soldat Braqui qui, après avoir rempli plusieurs missions à l’étranger pour les intérêts de son pays, est mis au placard. Au traumatisme des évènements tragiques vécus sur place s’ajoute l’abandon du soutien de la société. En effet, l’institution qui l’avait envoyé au casse-pipe, dénigre son travail et l’abandonne dans le même temps à la vindicte populaire. Le militaire passe alors du statut de héros à celui de paria.

Lire la suite

(#804) Miguel Bonnefoy – L’inventeur

Court résumé: France, milieu du XIXe siècle. Voici l’étonnante histoire d’Augustin Mouchot, fils de serrurier de Semur-en-Auxois, obscur professeur de mathématiques, devenu inventeur de l’énergie solaire grâce à la découverte d’un vieux livre dans sa bibliothèque…

Mon avis:

Merci aux éditions Rivages pour cette lecture!

Ma découverte de Miguel Bonnefoy s’est faite avec son livre « Héritage » qui avait été une bonne surprise et qui m’avait enthousiasmé. Je me rappelle d’un voyage palpitant et envoûtant.

Par rapport à cette fresque extraordinaire, ce nouveau récit est plus modéré. Il se concentre sur les aventures d’un seul protagoniste. L’auteur nous raconte la vie d’un homme qui avait déjà pensé à utiliser des éléments de la nature comme source de puissance, dès le milieu du XIXème siècle.

Lire la suite

(#803) Thomas Bronnec – Collapsus

Court résumé: Persuadé de l’imminence de l’effondrement et de l’urgence à agir face à la catastrophe climatique, Pierre Savidan, un gourou écologiste arrivé presque par accident à l’Élysée, met en place des mesures drastiques : covoiturage obligatoire, scoring écologique incluant le nombre des naissances et les modes de consommation…

Mon avis:

Je remercie les éditions Gallimard pour cette lecture!

Thomas Bronnec est un journaliste et écrivain qui connaît bien la politique, au point d’en faire le centre de ses romans. Avec l’image que nous en donnent les médias, ce sujet ne m’attirait pas spécialement. Mais en m’ouvrant les portes, cet auteur a su me passionner pour ces jeux de pouvoir. J’ai lu deux volumes de sa précédente trilogie et j’ai adoré.

Dans ce nouveau roman, il nous propose une dystopie dans laquelle l’écologie tient un rôle prédominant. Les désastres naturels créés par l’Homme conduisent le pays à élire un fervent défenseur de la planète aux commandes des institutions. Ce président tente de tout révolutionner. Seulement, pour être vraiment efficace, il doit mettre en place des décisions draconiennes qui compromettent la liberté individuelle. La question est alors posée : « Serons-nous capables de sacrifier des acquis et mêmes des êtres afin de sauver l’humanité ? ».

Lire la suite

(#802) René Manzor – Du fond des âges

Court résumé: Nouvelle-Zélande. Un petit garçon court à perdre haleine dans les rues de Christchurch, poursuivi par un homme armé. Des coups de feu éclatent. À l’hôpital, on découvre que l’enfant a été porté disparu il y a trois ans…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

René Manzor n’a pas fini de nous surprendre. Chaque nouveau roman est une nouvelle expérience. Il a un véritable talent pour se renouveler et on ne sait jamais où il va nous emmener ! Après le thriller criminel, le thriller biblique, le thriller psychologique, il nous présente le thriller scientifique !

Il y a quelques années, une équipe de chercheurs s’aventure dans un coin reculé de l’Antarctique afin d’étudier une entité ensevelie depuis des siècles. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et le voyage tourne vite au cauchemar. La survie des membres du groupe est menacée et ils vont devoir se battre pour combattre un ennemi insaisissable.

Lire la suite