(#713) Jean Teulé – Crénom, Baudelaire!

Court résumé: Une biographie romancée du poète français, auteur du recueil « Les fleurs du mal »…

Mon avis:

Baudelaire… tout le monde a entendu parler de Charles Baudelaire, si ce n’est pour son œuvre, au moins pour sa renommée ! Mais qui connait vraiment la vie du célèbre poète ? Jean Teulé se propose dans ce roman de revenir sur ce destin unique, aux péripéties incroyables.

Il nous entraine dans le Paris du XIXème siècle à la rencontre des artistes de l’époque. Et au milieu de ce petit monde plein de convenance, il y a Charles Baudelaire. Ce personnage déluré, qui s’habille, se coiffe et vit de manière extrêmement marginale pour l’époque, débarque comme un chien dans un jeu de quilles. Il dérange, il choque et en plus de son comportement excentrique, il cumule un certain nombre de vices. Il a une trop grande estime de lui-même et le fait savoir. Il est manipulateur et n’a aucun à escroquer ses amis et sa famille. Il est donc en tous points détestable et personne ne l’apprécie. De ce mépris général, l’artiste ne va récolter qu’échecs et déchéance. Il connaitra une destinée tourmentée par la misère, la maladie et sans véritable reconnaissance.

Lire la suite

(#712) Henri Lœvenbruck – L’assassin de la rue Voltaire

Court résumé: Août 1789. La Révolution continue d’embraser le pays. Le jeune journaliste Gabriel Joly, endeuillé, peine à retrouver le goût de vivre. Mais une étrange affaire de meurtres va peu à peu le tirer de sa torpeur…

Mon avis:

Je remercie les éditions XO pour cette lecture!

Pour mon plus grand plaisir, revoilà Gabriel Joly dans une nouvelle enquête ! Cette série sur ce journaliste est exaltante parce ses histoires sont toutes différentes. Avec les mêmes protagonistes et le même contexte historique, on ne sait jamais ce que nous réserve Henri Lœvenbruck. Cela se vérifie encore. Le premier volet s’attardait à vulgariser les évènements de la révolution française alors que le deuxième était un véritable roman d’aventure. Le dernier en date a décidé, lui, de nous entrainer dans un polar à huis clos.

Lire la suite

(#711) Patricia Grace – Potiki

Court résumé: Potiki, le benjamin en maori, est un enfant né difforme, mais il a reçu des dons exceptionnels de connaissance qui font de lui un initié, un être qui peut aider sa petite communauté. Une histoire qui croise les légendes et les croyances du peuple maori avec certains mythes occidentaux…

Mon avis:

En commençant ce livre, j’avais dans l’idée de partir dans une contrée lointaine à la découverte d’une culture exotique. Patricia Grace nous emmène bien en immersion dans une région du globe peu connue, à la rencontre d’un peuple maori. A leur contact, on est les témoins de leur quotidien. Dans ce roman choral, l’autrice met en lumière leur capacité de subsistance, leurs us et coutumes ainsi que leurs croyances ancestrales. Elle démontre aussi que face à l’adversité, cette communauté fait preuve d’une obstination et d’une solidarité à toutes épreuves.

Lire la suite

(#710) Seo Mi-Ae – Chut, c’est un secret

Court résumé: Quatre ans après les événements de Bonne nuit maman, Ha-yeong vit toujours avec son père et Seon-gyeong, même si un doute subsiste sur les intentions de Ha-yeong…

Mon avis:

Je remercie les éditions Main Calme pour cette lecture!

Avec « Bonne nuit maman », Seo Mi-Ae faisait une entrée remarquée dans le monde du thriller psychologique. Cette histoire sud-coréenne avait marqué mon esprit par son approche malsaine des relations familiales. Par conséquent, je voulais savoir ce que nous réservait la suite.

Après le premier volume de la trilogie, plusieurs mystères restaient en suspens. Cette fois-ci, les acteurs principaux restent les mêmes, mais l’autrice les déplace dans un nouvel environnement. Mis en contact avec de nouvelles fréquentations, ils montrent une autre facette de leur caractère. Ils se dévoilent petit à petit au fil des différents face-à-face. Tout ce qu’on croyait savoir de l’épisode précédent est remis en cause.

Lire la suite

(#709) Sylvain Kermici – Pandémonium

Court résumé: Jacob est un énigmatique prophète à la tête d’une organisation criminelle établie dans un vieux cinéma, labyrinthe peuplé d’une faune marginale, obscène et violente. Au cours d’une nuit sanglante, des bandes rivales tenteront de renverser Jacob et de s’approprier son pouvoir…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Arènes pour cette lecture!

Il y a des livres dont on ne sait rien mais dont le visuel nous attire. « Pandémonium » est de cette espèce et il m’a tout de suite intrigué. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en débutant cette lecture et je n’ai pas plus de certitudes après l’avoir refermé.

Dès les premières lignes, j’ai pris conscience de la singularité du texte. L’histoire nous entraine dans une folle descente vers les abysses d’un monde lugubre. Le décor est sombre, les lieux infréquentables, les personnages complètement dérangés, le tout contrôlé par un esprit omniscient qui règne en maître. L’atmosphère de cette aventure est posée.

Lire la suite

(#708) David Meulemans – Ecrire son premier roman en dix minutes par jour

Court résumé: Écrire son premier roman en dix minutes par jour est un manuel qui vous propose de vous accompagner, pendant quelques semaines ou quelques mois, dans l’écriture de votre premier roman.

Mon avis:

Je remercie les éditions Aux Forges de Vulcain pour cette lecture!

Il y a onze ans j’écrivais ma première chronique d’un livre. Au fil des années, mon style a évolué, s’est amélioré (j’espère) et j’ai fini par faire de cet exercice un rendez-vous régulier, une habitude de mon quotidien. Recevant parfois quelques compliments sur mes articles, j’ai bien sûr pensé à me lancer dans mon propre texte. Seulement, j’ai repoussé systématiquement l’idée suite à la lecture de grands romans qui, par leur excellence stylistique, étouffaient mes ambitions naissantes. De plus, le fait que je lise une multitude de livres ne faisait pas de moi un spécialiste. Comme jusque-là j’étais plus spectateur qu’acteur, serai-je capable ?

Lire la suite