(#777) Nicolas Goinard – L’affaire Roukia

Court résumé: Une enquête à tiroirs qui débute en 2011 par le meurtre d’une jeune Comorienne. Tout, du petit ami toxicomane au juge d’instruction inquiété par la justice, en passant par les enquêteurs aux pratiques sulfureuses, donne à l’affaire un relief singulier au cœur de Mayotte…

Mon avis:

Je remercie les éditions Presses de la Cité pour cette lecture!

La tragédie de la petite Roukia n’a pas vraiment d’intérêt en elle-même. Cette mort est bien sûr tragique mais est la conséquence d’un simple accident. Le coupable est connu et a avoué les faits. Par contre, la gestion catastrophique du drame va entrainer des dommages collatéraux importants et rendre cette enquête extraordinaire.

De manière journalistique et grâce à un gros travail de fond, Nicolas Goinard décortique les évènements presque chronologiquement. On découvre les intervenants, leurs rôles et toutes leurs décisions, tout au long de la procédure qui a duré des années. Alors que le crime ne semblait concerner que des individus quelconques suite à une prise d’héroïne, il entraîne des gendarmes et des policiers dans une suspicion de trafic de drogue. A l’origine, un juge bouillonnant et plutôt obstiné a décidé de mettre un coup de pied dans la fourmilière.

Lire la suite

Vidéo Point Lectures #7 Juillet 2022

Salut les amis,

Je me sens l’esprit généreux. Je vous donne encore quelques conseils lectures pour les vacances!

N’hésitez pas à commenter! Merci de votre fidélité!

(#776) Josh Malerman – Bird Box

Court résumé: Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger, sans nom, qui s’est abattu sur le monde. On dit qu’un coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi.

Mon avis:

Comment passer à côté du film « Bird Box », véritable raz de marée marketing qui a déferlé sur une des principales plateformes de streaming ? Comme beaucoup de gens, j’ai succombé à l’appel de la mode et je suis tombé dans le piège, dès sa sortie. Sans surprise, il m’a laissé de glace !

Alors pourquoi ai-je décidé de lire le livre dont le long métrage s’est inspiré ? Parce que, contrairement à son adaptation, les critiques du roman étaient assez positives et parce que la suite « Malorie » arrivait dans les librairies. Autant vous dire tout de suite, je suis ravi d’avoir pris cette décision.

Lire la suite

(#775) Do Jinki – Mortel motel

Court résumé: Kil Yeong-in ne se remet pas du départ soudain de sa femme, l’an passé. Depuis, sa vie lui semble vide, insensée. Il a songé au suicide sans pouvoir s’y résoudre. Jusqu’au jour il tombe sur une petite annonce internet. Un médecin propose un « suicide mental » pour les gens comme lui, pour ceux qui veulent en finir…

Mon avis:

Je remercie les éditions Matin Calme pour cette lecture!

Le premier roman de Do Jinki m’avait fait beaucoup réfléchir. C’était une enquête en huis-clos, à la manière d’Agatha Christie, dans laquelle les méninges étaient mises à rude épreuve.

L’auteur reprend dans cette nouvelle aventure la même recette. Il place les protagonistes face à un dilemme insoluble. Il maîtrise parfaitement la complexité de l’intrigue. Tous les indices récoltés dans les investigations compliquent l’affaire. Plus on avance dans l’histoire et moins on comprend les rouages.

Lire la suite

(#774) Titiou Lecoq – Les grandes oubliées

Court résumé: De tout temps, les femmes ont agi. Elles ont régné, écrit, milité, créé, combattu, crié parfois. Et pourtant elles sont pour la plupart absentes des manuels d’histoire…

Mon avis:

Je remercie les éditions Audiolib pour cette écoute!

Titiou Lecoq décide de retracer notre Histoire avec un prisme différent afin de comprendre comment le système patriarcal s’est imposé au fil du temps. Pour ce faire, elle revient aux origines et égrène toutes les femmes importantes qui ont joué un rôle notable et dont la mémoire collective a totalement effacé les traces. Elle débute par la préhistoire, traverse les époques pour enfin arriver dans le monde actuel.

Lire la suite

(#773) Benoît Philippon – Petiote

Court résumé: Pour récupérer la garde de sa fille, Gus, un père au bout du rouleau, se lance dans une prise d’otages dans l’hôtel de naufragés où il vit. Sa revendication ? Un Boeing pour fuir au Venezuela avec Émilie, sa petiote…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Arènes pour cette lecture!

Depuis le génial « Mamie Lüger », je suis à l’affut des livres de Benoit Philippon. Cet auteur a une capacité à me divertir qui se confirme à chaque fois. Il est le bienvenu quand j’ai besoin de m’amuser un peu au milieu de lectures plus sérieuses.

A ma grande satisfaction, ce nouveau roman est dans la même veine que les précédents. Dans cette prise d’otage désespérée, l’esprit décalé de l’auteur est en pleine effervescence. Il allie les scènes d’action, les dialogues truculents, des situations absurdes, le second degré et l’humour noir pour nous entrainer dans cette aventure improbable. La déconnade est omniprésente.

Lire la suite