(#408) Christian Carayon – Torrents

Meurtres en famille

Court résumé: 1984: Les morceaux de cadavres sont retrouvés dans une rivière. Parmi les deux corps, on identifie celui de la copine de François disparue depuis quelques années. La sœur de François accuse leur père des meurtres…

Mon avis:

Merci aux éditions Fleuve pour cette lecture!

Je n’avais quasiment jamais entendu parler de Christian Carayon. Au moment de la sortie de son roman précédent, j’avais juste vu passer sa couverture assez attirante et je m’étais dit que je devrais m’intéresser à cet auteur. Voilà qui est fait et c’est une bonne surprise ! Lire la suite

(#407) Amélie Cordonnier – Trancher

Violence et pardon

Court résumé: Tu croyais qu’Aurélien avait guéri, mais voilà que ça recommence…

Mon avis:

Merci aux éditions Flammarion pour cette lecture!

« Trancher » est un roman qui s’attaque à un sujet trop souvent négligé : la violence conjugale.

Dès les premières lignes, on entre dans le quotidien d’une mère de famille dont  la vie de couple ordinaire bascule le jour où le mari tombe le masque et se révèle brutal. Alors, il n’est pas question de sang ou de bleus mais d’insultes. Le mari lâche des mots sans prévenir, d’une grande violence, qui surgissent et qui viennent frapper la conjointe en pleine face. Même si le choc n’est pas physique, l’impact est féroce sur l’instant et les effets dramatiques sur la famille entière.

La narratrice s’adresse à son personnage principal à la deuxième personne.  En utilisant ce mode d’expression, on a plutôt l’impression qu’elle se parle à elle-même, comme pour se protéger de ce qui lui arrive, comme pour rester en retrait de la réalité. Elle décrit alors tout le processus émotionnel qui découle de ses échanges insoutenables. Lire la suite

(#406) Jérôme Ferrari – A son image

L’effet Ferrari

 

Court résumé: Antonio, jeune photographe professionnelle, meurt dans un accident de voiture. Son oncle et parrain est chargé de célébrer son office funèbre…

Mon avis:

Merci aux éditions Actes Sud pour cette lecture!

Jérôme Ferrari est un auteur qu’il m’est toujours difficile de chroniquer. A chaque nouvel opus, j’ai du mal à poser des mots sur mon ressenti. En effet, à la fermeture de ses romans, je suis toujours emballé mais il m’est toujours compliqué de comprendre pourquoi. « A son image » ne déroge pas à la règle.

A l’instar de ses précédentes œuvres, il s’empare de thèmes et y apporte son regard personnel. La guerre est une toile de fond de son histoire. Que ce soit en Yougoslavie avec son excès de cadavres ou en Corse avec son nationalisme décadent, les conflits vont traverser la vie d’Antonia, photographe professionnelle. Lire la suite

(#405) Jeremy Fel – Helena

Fresque malsaine

Court résumé: Kansas, Hayley roule sur l’Interstate. Elle part chez sa tante pour s’entraîner en vue d’un tournoi de golf. Jusqu’au moment où elle croise le chemin de Norma, une mère de 3 enfants…

Mon avis:

Merci aux éditions Rivages pour cette lecture!

Une couverture magnifique avec un visage féminin mystérieux et un titre simple « Helena », il n’en fallait pas plus pour attirer mon attention. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en ouvrant ce pavé de 750 pages (je ne lis toujours pas les 4èmes de couverture !) et je n’ai pas été déçu !

Dès le début, on comprend que l’on a affaire à un roman qui va nous bousculer. Dans cette première partie, on découvre les acteurs. De chapitre en chapitre, on passe de l’un à l’autre. Les cents premières pages nous permettent de connaitre l’environnement et le contexte qui les entourent. On découvre ces personnages fantasques issus l’Amérique profonde. Le décor bon enfant est posé.

Malheureusement ces gens sont comme des produits inoffensifs, qui mis ensemble, deviennent de la dynamite. Lire la suite

(#404) Nina Bouraoui – Tous les hommes désirent naturellement savoir

Chrysalide devient papillon

Court résumé: Nina Bouraoui ouvre son cœur pour nous raconter son parcours émotionnel…

Mon avis:

Merci aux éditions JC Lattès pour cette lecture!

Ce livre autobiographique alterne entre deux époques de la vie de Nina Bouraoui. Les deux récits se succèdent en petits chapitres de 2 ou 3 pages. Ils se nomment « Se souvenir » lorsqu’elle nous parle de son enfance et « Devenir » lorsqu’elle parle de son adolescence. Naviguant dans le temps, on comprend l’évolution entre les deux périodes et on constate tout le chemin qu’elle a parcouru.

Dès son plus jeune âge, elle a dû faire face aux obstacles engendrés par ses « particularités ». Son père est algérien et sa mère française, deux pays qui ne sont pas en bons termes au sortir de la guerre dans laquelle ils se sont affronté. Au gré de ses allers-retours entre les deux continents, sa famille va donc subir la violence physique et verbale du racisme quotidien. D’autre part, l’autrice découvre très rapidement son homosexualité et va devoir affronter les préjugés et surtout se battre pour exister dans sa sexualité. Le lecteur est donc le témoin de ce parcours, du développement de la chrysalide à l’envol du papillon. Lire la suite

(#403) Laurence Cossé – Nuit sur la neige

Adolescence enneigée

Court résumé: 1935, Robin rencontre Conrad en classe préparatoire. Ce garçon intrigant, plus vieux que lui, va devenir son ami et une pièce importante de son destin…

Mon avis:

Merci aux éditions Gallimard pour cette lecture!

Laurence Cossé m’avait surpris avec son précédent ouvrage. En effet, elle avait réussi le tour de force de me passionner pour une histoire pourtant banale, celle de l’Arche de la Défense (chronique ici). J’avais dévoré cette épopée qui s’était révélée être d’un grand romanesque.

Pour ce nouveau livre, elle change complètement de registre pour revenir à un roman classique. Robin, son narrateur, se remémore des épisodes de sa jeunesse qui ont eu lieu dans la période d’entre-deux-guerres. L’action se joue pendant des évènements politiques importants qui vont marquer l’Histoire de France. Cette toile de fonds imprègne le roman mais les préoccupations des adolescents sont ailleurs. Dans ce retour en arrière, on découvre l’ambiance particulière des classes préparatoires. Lire la suite