(#654) Franck Thilliez – 1991

Court résumé: Décembre 1991, le jeune Franck Sharko débarque au 36 quai des Orfèvres. Sa première mission se trouve aux archives où il doit reprendre la vieille affaire des Disparues du Sud parisien. Mais un soir, il croise un homme paniqué, une photo à la main…

Mon avis:

Je remercie les éditions Fleuve pour cette lecture!

Franck Thilliez revient, comme une année sur deux, à sa série de polars sur l’inspecteur Sharko. Mais cette fois-ci, il a décidé de nous surprendre en déplaçant son héros dans le passé. On le suit dans ses tous premiers pas à la police criminelle.

Le lecteur peut enfin découvrir les origines de cet enquêteur dont il suit les aventures depuis plusieurs années. On l’a connu fort, sûr de lui et reconnu. Cette fois-ci, il est jeune, débutant et hésitant. Il va rapidement être mis dans le bain avec deux affaires macabres en parallèle.

Lire la suite

(#653) Mathieu Menegaux – Femmes en colère

Court résumé: Mathilde Collignon est accusée d’un crime barbare, qu’elle a avoué. Elle était passée à l’acte pour se venger d’hommes qui l’avaient agressée. Au tribunal, la question se pose: Mais alors qui est la victime?

Mon avis:

Je remercie les éditions Grasset pour cette lecture!

Il y a une dizaine d’années, j’ai eu la chance d’être tiré au sort pour siéger à la cour d’assises. J’ai pu ainsi assister à deux procès (un meurtre et un viol) et participer au processus judiciaire. Grâce au livre de Mathieu Menegaux, vous aussi, vous pourrez découvrir l’envers du décor des tribunaux et entrer au cœur des discussions du jury.

Dans la salle des délibérations avec les magistrats professionnels et les citoyens sélectionnés, il nous dévoile les différentes étapes de la prise de décision. Les échanges entre les différents protagonistes sont tendus. Chaque juré a une personnalité, un passé, des idées et défend sa position avec vigueur.

Comme je connaissais déjà les coulisses, j’ai particulièrement apprécié que l’auteur s’intéresse aussi au point de vue du président. Celui-ci se doit d’accepter les avis des participants et en même temps, il doit les canaliser, afin que le verdict soit juste et que la justice garde sa légitimité.

Lire la suite

(#652) René Manzor – A vif

Court résumé: Dans une forêt du Sud Ouest, on découvre le cadavre d’une jeune fille sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse de la SRPJ de Toulouse doit consulter Novak Marrec, un policier qui a enquêté sur des meurtres similaires. Seulement, Novak est interné en hôpital psychatrique…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

Après être sorti de sa zone de confort avec un roman d’aventure biblique très réussi, René Manzor revient à ses premiers amours. Et comme je suis un grand fan du travail de cet auteur, je suis au rendez-vous.

Un meurtre atroce est commis. Le mode opératoire rappelle une ancienne affaire. Pour sortir ce cold case des archives, les autorités policières doivent faire appel à l’enquêteur de l’époque. Seulement, celui-là s’était tellement impliqué pour résoudre ce mystère qu’il en avait perdu l’esprit. Une grande partie du mystère de l’histoire repose sur la personnalité ambigüe de Novak. Son intelligence couplée à son désordre psychique nous entraîne dans des scènes nébuleuses. On ne sait jamais comment les interpréter. On navigue entre réalité et folie, fulgurances et délires. Son déséquilibre mental instaure une incertitude sur l’ensemble des indices qu’il trouve.

Lire la suite

(#651) Kim Un-Su – Le placard

Court résumé: Le narrateur travaille dans un laboratoire privé où tout le monde fait semblant de travailler. Un jour, il découvre un placard fermé par un cadenas à code. Il décide de trouver la combinaison…

Mon avis:

Je remercie les éditions Matin Calme pour cette lecture!

Kim Un-Su avait été un de mes coups de cœur 2020 avec son roman sur la pègre coréenne. Je me suis donc réjoui de la parution d’un nouveau livre de cet auteur, m’attendant à retrouver une histoire dans la même veine. Comme je ne lis presque jamais la quatrième de couverture, ma surprise a été d’autant plus grande !

Dès les premiers chapitres, j’ai compris que je m’engageais dans un univers atypique. Le narrateur tombe sur un endroit où sont classés des dossiers spéciaux. Ils concernent des personnes hors norme, avec des caractéristiques singulières. Ce sont des symptomatiques. Ils mangent du verre, boivent du pétrole, effacent leur mémoire, ont un arbre qui pousse sur leur doigt, ont un lézard qui vit dans leur bouche ou s’échangent leurs corps… Bienvenue dans le placard n°13 ! Parce qu’il a accès à ces documents, le héros de cette histoire se retrouve entraîné dans une machination qui le dépasse et qui va bouleverser sa petite vie.

Lire la suite

(#650) Delphine Bertholon – Dahlia

Court résumé: Lettie se souvient de ses 14 ans. Dans les années 90, dans le sud de la France, elle vivait avec sa mère dans un mobile home. Elle a rencontré l’étrange Dahlia avec qui elle va devenir amie. Un jour, celle-ci lui a révélé un secret…

Mon avis:

Je remercie les éditions Flammarion pour cette lecture!

Depuis ma découverte de son roman « Grâce », je suis un fidèle de Delphine Bertholon. J’aime beaucoup sa plume, ses histoires et pour ne rien gâcher, elle est super sympa. Dans « Dahlia », la narratrice nous raconte ses souvenirs de jeunesse, avec toute sa fraicheur et sa naïveté. On prend part à son quotidien, ses amitiés, ses amours et ses déceptions.

A travers le destin de Lettie, ce livre s’attaque à un sujet d’actualité particulièrement délicat. Avec l’arrivée de #metoo et de la libération de la parole, les secrets inavouables refont surface dans la société moderne. L’autrice prend le parti de parler d’une affaire très sensible en se plaçant du côté de l’entourage. Une personne a parlé mais personne n’a rien vu. C’est parole contre parole, la vérité ne repose sur aucune preuve et le doute s’installe. Et alors un nouveau processus malsain se met en route. Le voisinage et les médias prennent le pouvoir et créé un tribunal populaire qui va décider de la culpabilité du suspect. Mais pense-t-on aux conséquences sur la famille ? A-t-on conscience de la violence de l’évènement ?

Lire la suite

(#649) Bernard Minier – La chasse

Court résumé: Alors qu’il est déguisé en cerf et poursuivi dans la forêt par des chasseurs, un homme se fait renverser par une voiture…

Mon avis:

Je remercie les éditions XO pour cette lecture!

Une nouvelle aventure de Martin Servaz est toujours un évènement pour moi. Je ne les ai pas toutes lues mais jusqu’à présent je n’ai jamais été déçu.

Ce nouvel épisode démarre sur les chapeaux de roue avec une course poursuite haletante. La suite de l’aventure s’enchaine en courts chapitres, sur un rythme soutenu. Contrairement à l’habitude, il n’y a pas de mystère quant aux coupables. Ils nous sont très vite dévoilés. Le suspense est plutôt basé sur la traque de ces criminels.

Lire la suite