(#528) Michaël Connelly – Une vérité à deux visages

Court résumé: Harry Bosh est appelé sur une scène de crime dans une pharmacie. Deux personnes y ont été assassinés. Pendant ce temps, une vieille affaire refait surface et pourrait bien le mettre en porte-à-faux…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

Comme il en a pris l’habitude dans les derniers opus, Harry Bosh mène deux enquêtes en parallèle. La première lui offre l’occasion de revenir aux opérations en « live » et de sortir la tête de ses cartons des affaires non résolues. Il devra même partir sur le terrain et donner de sa personne. La seconde le concerne personnellement. Il est remis en cause dans une ancienne affaire, qu’il avait bouclée il y a quelques années. L’apparition de nouveaux éléments rabat les cartes et le met directement en cause. Sous pression et toujours en quête de justice, il n’aura de cesse de faire éclater les vérités. Lire la suite

(#527) Nicolas Maleski – La science de l’esquive

Court résumé: Kamel Wozniak est en fuite. Le temps d’un été, il se cache dans un meublé pour tenter de passer inaperçu…

Mon avis:

Je remercie les éditions Harper Collins pour cette lecture!

Les éditions Harper Collins ont débarqué il y a deux/trois ans dans l’hexagone avec des romans étrangers, dont des romans noirs et des thrillers de haut niveau. Pour 2020, leur catalogue s’agrandit et elles mettent en place une collection intitulée « Traversée », afin de promouvoir la fiction française.  « La science de l’esquive », deuxième livre de Nicolas Maleski, inaugure cette nouvelle sélection.

L’auteur nous entraîne dans les pas de Kamel, un être solitaire, qui atterrit dans une petite ville. On ne connaît rien de son passé mais on sait qu’il cherche à effacer ses traces. Détaché de son ancienne vie, il tente de se faire oublier dans ce lieu éloigné de chez lui, loin des regards. Lire la suite

(#526) Robert Pobi – City of windows

Court résumé: New York, un agent du FBI est assassiné en pleine rue par un sniper. Les enquêteurs font appel à Lucas Page, un ancien de la maison, qui avait été gravement blessé lors d’une opération, pour essayer de débloquer cette affaire…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Arènes pour cette lecture!

En me baladant sur la blogosphère (un de mes passe-temps préféré), j’avais entraperçu quelques chroniques très positives sur les livres de Robert Pobi. Je ne me suis donc pas laissé prier pour découvrir l’œuvre de ce canadien, grâce à son dernier opus.

Dès les premières pages, on comprend que le personnage principal est un élément fort de cette aventure. Torturé dans son corps mais toujours vaillant dans son esprit, Lucas Page s’impose comme un héros hors normes. Il utilise ses qualités d’analyse extraordinaires pour essayer de résoudre l’affaire sur laquelle il s’est engagé. Adorable avec sa famille, antipathique avec le reste du monde, il dégage un charisme captivant et on s’y attache rapidement. Lire la suite

(#525) Nina Bouraoui – Otages

Court résumé: Sylvie Meyer a cinquante trois ans, mère de deux enfants et vit une vie qui paraît tranquille. Jusqu’au jour où elle décide de se révolter…

Mon avis:

Je remercia les éditions JC Lattès pour cette lecture!

Au fond de mon fauteuil, assis confortablement, bien au chaud, je me délectais de commencer le nouveau Nina Bouraoui. En effet, retrouver sa plume délicate, un dimanche après-midi, est un plaisir des plus réconfortants. Non pas que ces romans soient à l’eau de rose ou faits de bons sentiments mais cette auteure a le don de traiter des thèmes difficiles avec humanité et douceur. Elle crée du plaisir de lecture en passant des messages forts et c’est toujours agréable.

Dans ce court roman, elle nous emmène dans les pas de Sylvie, femme sans histoires, dont le destin bascule le jour où elle décide de ne plus subir. Elle sort complétement de son quotidien banal, pour mettre fin à une spirale destructrice. Le livre traite donc des différentes violences que subissent les femmes et de la situation d’infériorité dans laquelle elles se retrouvent assez souvent, dans leurs relations aux hommes. La société, les mœurs, les mentalités, tout tend à mettre la gente féminine sous l’emprise du sexe opposé. Lire la suite

(#524) Nicolas Leclerc – Le manteau de neige

Court résumé: Katia est une haptophobique, elle ne supporte pas le contact avec les autres. Son destin va basculer le jour où sa grand-mère, pourtant infirme, va assassiner sauvagement son mari…

Mon avis:

Merci à BePolar et aux éditions Seuil pour cette lecture!

Lorsque l’on m’a proposé de découvrir ce premier roman, je ne savais pas du tout dans quoi je me lançais. Attiré par la couverture écarlate magnifique, je ne me suis pas fait prier tant je souhaitais en savoir plus sur ce livre intriguant.

Comme je ne lis quasiment jamais le résumé des livres, je pensais entrer dans un polar se déroulant dans la forêt, mais j’ai très vite compris qu’il en était autrement. Dès les premiers chapitres, en présence de visions et de fantômes, l’histoire tend plutôt vers le thriller fantastique. Lire la suite

(#523) Gilles Sebhan – Feu le royaume

Court résumé: 3ème épisode: L’homme des tueries de Brabant s’échappe de prison. Il est bien décidé à se venger de celui qui l’a arrêté, le lieutenant Dapper…

Mon avis:

Je remercie les éditions du Rouergue pour cette lecture!

Après le complexe « Cirque noir », à l’univers envoûtant et le plus structuré « La folie Tristan » qui dispersait le brouillard, le troisième épisode s’appuie sur ces deux prédécesseurs pour passer à la vitesse supérieure.

Les thèmes abordés sont toujours les mêmes. On retrouve les différents personnages rencontrés auparavant. Rien ne semble avoir bougé. Mais l’arrivée d’un tueur sanguinaire dans leur quotidien précipite tout ce petit monde dans une urgence incontrôlable. Ils sont tous poussés dans leurs derniers retranchements. Mis sous tension, ils se libèrent de leurs chaines et dévoilent alors leur véritable nature. Lire la suite