L’édition et l’Algérie

Court résumé: En 1935, Edmond Charlot, 20 ans, arrive à Alger pour vivre son rêve littéraire. Dans sa librairie « Les vraies richesses, il va éditer un grand nombre d’écrivains de toutes sortes…

Mon avis:

Merci à Babelio et aux éditions Seuil pour cette lecture!

On suit l’évolution d’Edmond Charlot, un passionné de livres, qui va ouvrir sa propre librairie pour mettre en valeur les talents de la région. A travers ce destin, le lecteur entre le monde très difficile de l’édition de livres à cette époque de l’Histoire. On croise dans les ruelles d’Alger et de Paris des auteurs qui vont marquer la littérature : Albert Camus, Jean Giono…

L’auteur tente surtout de nous raconter le rapport entre l’Algérie et la France. En naviguant entre 1935 et 2017, le récit nous met en présence de tous les évènements qui ont construit cette relation si particulière. De l’Algérie française, en passant par la seconde guerre mondiale, jusqu’à la libération du pays, on mesure toute l’étendue des conséquences. On comprend alors mieux la méfiance dont font preuve les indigènes envers leurs cousins de l’autre côté de la méditerranée.

Kaouther Adimi a le mérite de nous offrir une histoire sur son pays d’origine mais sans faire de nombrilisme. Le texte est une exofiction basée sur des faits et des personnages réels et jamais l’auteur ne parle d’elle. C’est assez rare dans la production française pour être souligné et ça permet au lecteur d’aborder les situations avec une certaine subjectivité.

La plume de Kaouther Adimi est très agréable et de belle qualité. Le propos développé est intéressant, j’ai eu l’impression de découvrir une opinion sur les évènements, un peu différente de ce que j’imaginais. Seulement, je ne saurais pas dire si c’est la brièveté du roman ou les changements de points de vue ou la neutralité du narrateur qui est en cause, mais à aucun moment, je ne suis entré dans le livre. Le récit s’est déroulé sous mes yeux sans déclencher la moindre empathie, la moindre émotion. Je l’ai donc appréhendé comme un ouvrage d’Histoire, enrichissant, essentiel pour tout comprendre, mais pas assez personnifié pour vraiment me toucher. Petite déception…

Seuil, 211 pages

17€

14/20

"

  1. J’ai vu passer l’autrice pour cet ouvrage à La Grande Librairie et ça m’a bien intéressée. En plus, je connaissais le nom de Charlot pour l’avoir bien évidemment découvert dans une biographie de Camus 😉

    Par contre, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai senti durant son interview que son livre avait une portée bien plus historique que romanesque… Je pense que si je dois le lire un jour, je serai donc moins déçue que toi mais je comprends ta déception, c’est plutôt vendu comme un roman !

    Aimé par 2 personnes

  2. Eve-Yeshé dit :

    j’ai beaucoup aimé son passage à LGL et ta critique confirme cette impression.
    je viens de le réserver à bibliothèque

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Le personnage du jeune homme m’a paru bien fade.

    Aimé par 1 personne

  4. krolfranca dit :

    J’avais été séduite par son écriture dans son livre précédent. Pourquoi pas lire ce livre-là si je le croise à la médiathèque.

    Aimé par 1 personne

  5. Edyta dit :

    A sa parution ce roman me tentait beaucoup, maintenant après avoir lu quelques avis mitigés, un peu moins.

    Aimé par 1 personne

  6. […] Le Castor littéraire • Les petites bulles de papier • Enpochez-moi • Seeds Of Feelings • Les Livres de K79 • Lirelanuitoupas • Lectures Féériques • Domi C Lire • Les Livres d’Eve • Voyage […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s