Condensé de sensations

Court résumé: Par passion ou pour le travail, Vadim, Alexandre, Wolfgang et Simon se retrouvent tous les quatre dans une voiture dans le désert argentin. Jusqu’à…

Mon avis:

Merci aux éditions Préludes pour cette lecture!

Nicolas Delesalle m’avait fait voyager avec son livre autobiographique « Le goût du large ». Par hasard, j’avais découvert cet auteur qui de par son métier de journaliste m’avait transporté aux quatre coins du monde.

Cette fois-ci, il s’attaque au roman pur. Mais comme dans son précédent opus, il entraîne le lecteur dans un endroit que le commun des mortels ne connaît pas. On est en Argentine, dans un endroit reculé et désertique. Au milieu de cette immensité, il zoome sur quatre hommes, réunis pour des raisons différentes. Et ces êtres ordinaires vont vivre un évènement extraordinaire. En quelques secondes, leur quotidien tranquille va être chamboulé. Confrontés à l’inimaginable, ils vont voir leur destinée bouleversée et chacun va réagir à sa manière.

Les paysages et les émotions sont retranscrits avec beaucoup de justesse. Le lecteur est oppressé par le réalisme de l’accident et de ses conséquences. Il endure cette scène cauchemardesque aux côtés des acteurs. Il ressent chaque parole, chaque son, chaque sensation, chaque geste. L’auteur maitrise l’art d’approfondir ses personnages et on s’attache à ces rescapés.

C’est un roman assez court qui se lit rapidement. Mais cette structure est parfaitement adaptée à l’histoire racontée. En effet, toutes les péripéties sont concentrées en très peu de temps. Dans l’urgence, la puissance des émotions des différents protagonistes est décuplée. Impossible alors de lâcher ce livre tant on est happé par la puissance des sensations qu’il procure!
Pour vivre une expérience de dépaysement et un moment fort d’humanité, laissez-vous tenter par ce condensé de sentiments. La belle plume de Nicolas Delesalle qui m’avait enchantée dans ces écrits plus journalistiques, excelle aussi quand il s’agit de nous conter une histoire. Elle en devient même moins distante, plus intimiste. Je note donc cet auteur dans la catégorie « A suivre ! » et serai à l’affût de ses prochaines productions.

Préludes, 256 pages

15.60€

17/20

"

  1. J’ai beaucoup aimé également ce roman, un vrai concentré d’émotions ! Je note la référence pour « Le goût du large », je n’ai pas encore lu d’autres titres de cet auteur mais j’ai bien l’intention de m’y mettre 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. lebouquinivre dit :

    Moi qui apprécie les œuvres fortes et emplies d’humanité, je prends note!
    Merci Anthony !!

    Aimé par 1 personne

  3. Lambert chrystele dit :

    J ai adore! Merci pour tes avis,ils sont toujours de bons conseils pour moi!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s