Thriller froid!

Court résumé: Jane est tout de suite emballée par la visite de la maison ultramoderne que lui propose un agent immobilier. Seulement, pour profiter de ce bien, elle doit se plier à des règles très strictes, imposées par le propriétaire…

Mon avis:

Merci aux éditions Le livre de poche pour cette lecture!

Ce thriller était annoncé sur les réseaux comme particulièrement efficace. Je ne connaissais pas ce nouvel auteur, qui n’en est pas un, puisqu’il écrit sous différents pseudonymes. La couverture du livre et la phrase d’accroche me promettaient une histoire stressante.

Le texte alterne entre les points de vue de deux femmes. L’une, Jane, nous raconte son arrivée dans la maison atypique. L’autre, Emma, a vécu le même évènement, quelques années auparavant. Chacune d’elles vit son expérience personnelle dans les conditions très particulières dictées par le propriétaire. Mais au fil des pages, on comprend que leurs destins sont étroitement liés. Et comme, dans le passé, l’aventure s’était achevée sur une tragédie, on ressent la tension qui grimpe au fur et à mesure que l’étau se resserre.

Les indices se dévoilent sur un rythme lent et on en vient à douter de tout le monde. Même si au départ, les protagonistes semblent caricaturaux, l’auteur leur apporte progressivement des nuances pour les rendre plus complexes. En dévoilant leurs différentes facettes, on en vient à soupçonner chaque acteur de ce drame.

En conclusion, le suspense est bien au rendez-vous. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce « La fille d’avant » un grand thriller facile d’accès. Je lui ferais quand même quelques petits reproches qui m’ont empêché de vraiment prendre mon pied. J’ai trouvé le début du livre (la maison et toutes ses règles) très peu crédible et inimaginable dans la réalité. Compte tenu de ce constat de départ, je n’ai pas pu totalement m’impliquer dans l’aventure. A l’instar de la maison, les personnages sont aussi très froids et sans réelle saveur et j’ai eu du mal à m’y attacher.

Ces légères réserves mises de côté, je me suis laissé prendre au piège par ce scénario maîtrisé. Avec son atmosphère étouffante, sa perversité constante, ce roman fait preuve en toute simplicité d’une efficacité terrible, qui faute de me toucher au cœur, m’a embrouillé le cerveau !

Le livre de poche, 506 pages

8.40€

Traduit par Jean Esch

15/20

"

  1. lebouquinivre dit :

    Dommage que les personnages ne t’aient pas touchés. C’est un critère important pour faire d’un bon bouquin, un excellent bouquin.
    Merci pour ce billet!

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai rencontré le titre et la couverture de ce livre assez souvent mais c’est la première fois que je découvre le résumé. J’avoue que l’histoire est intrigante. Par contre… je ne sais pas si je serais plus convaincue par la lecture et les personnages que toi…
    Merci pour ce regard. A bientôt

    Aimé par 1 personne

  3. Aïe! Les défauts que tu invoques sont un peu rédhibitoires pour moi. Bon, s’il traîne à la bibliothèque, je me laisserais peut-être tenter.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s