Belle surprise!

Court résumé: Emile, 26 ans, se sachant condamné par une maladie, passe une petite annonce. Il recherche un(e) compagnon(ne) pour l’accompagner dans son ultime voyage…

Mon avis:

Merci au site lecteurs.com et aux éditions Carnets Nord pour cette lecture!

Ce livre faisait partie de la première sélection du Prix Orange du Livre 2019, dont j’étais juré!

Comme vous avez dû le remarquer, les romances et les livres pleins de bons sentiments ne sont pas ma tasse de thé. Mes lectures habituelles sont plus souvent dirigées vers des aventures plus complexes ou plus sombres. Alors lorsque, pour les besoins de ma fonction de juré du Prix orange du Livre, je me suis retrouvé avec ce livre entre les mains, je ne vous cache pas que j’ai eu quelques appréhensions. « Le parcours d’un jeune homme en fin de vie, qui souhaite réaliser un dernier voyage et qui rencontre une jeune fille mystérieuse », pendant presque 700 pages…j’avais quand même de quoi être méfiant !

Et pourtant ça marche ! Dès les premières pages, Melissa Da Costa introduit ses personnages et la magie opère. On entre en empathie avec ces deux êtres torturés. On les suit avec plaisir dans leur road trip sans véritable but et on vit à leurs côtés. Les paysages qu’ils traversent, les individus qu’ils rencontrent, les petites péripéties du quotidien qu’ils vivent, deviennent les nôtres.

Il se dégage de ce texte une humanité folle et un éventail de sentiments. Le lecteur passe par tous les états, du sourire aux larmes. En toute simplicité, avec une écriture sobre qui rend la lecture agréable, Melissa Da Costa s’impose comme une véritable conteuse. Malgré sa longueur (peut-être 150 pages de trop ?), et sa bienveillance parfois à la limite de la naïveté, « Tout le bleu du ciel » est une belle histoire qui a su, à sa petite mesure, fissurer mon gros cœur sombre et ça m’a fait du bien.

Ne vous méprenez pas : Je ne suis quand même pas prêt de me convertir à ce type de roman mais il faut bien avouer que la surprise a été bonne. Dorénavant j’essayerai d’avoir l’esprit plus ouvert, car lorsque c’est réalisé avec talent, toute littérature peut devenir plaisante !

Carnets Nord, 654 pages

21€

"

  1. Pas encore lu, mais du coup tu me donnes envie. Ce n’est pas ça qui va soulager mes étagères !

    Aimé par 1 personne

  2. je compte justement l’embarquer avec moi pendant ce long week-end! ça promet! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Belle découverte ! Merci…

    Aimé par 1 personne

  4. 700 pages sur cette thématique, moi même, sans ton avis positif, je serais resté méfiant 😉

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotamots dit :

    Un gros coeur sombre, toi ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s