Court résumé: L’ancien Président de la République, François Gabory, prépare son grand retour. Face à lui, une jeune ambitieuse, Claire Bontemps, est prête à mener une guerre qui va dépasser les partis…

Mon avis:

Merci aux éditions Les Arènes pour cette lecture!

Grâce à « En pays conquis », j’avais découvert les thrillers à la sauce Thomas Bronnec, mélange de politique et de suspense. Avec ce nouvel épisode, Thomas Bronnec continue son exploration des dessous de ce milieu qu’il connaît parfaitement.

Il reprend bien sûr son éventail d’acteurs fascinants et nous fait entrer dans le quotidien des partis. On devient les témoins de leur quête de pouvoir ou de vengeance. Très proches de personnages existants, ils sont capables de toutes les mesquineries et toutes les manipulations pour arriver à leurs fins. De nouveau, ce petit monde ne ressort pas grandi de ces coups bas, toujours aussi déshumanisés.

Chaque volume de l’auteur observe le monde de la politique avec un prisme différent. Dans le précédent, l’auteur mettait en lumière l’influence des conseillers de l’ombre sur les stratégies. Cette fois ci, il s’intéresse aux médias qui couvrent les évènements. L’évolution moderne des moyens de communication modifie complètement le rapport au grand public et agrandit le fossé entre l’ancienne et la nouvelle génération. Les acteurs historiques cherchent à garder leur image et les nouvelles têtes tentent de mettre hors-jeux leurs aînés. Et avec l’avènement des réseaux sociaux, on assiste à l’emballement médiatique et à ses dérives. Une fois une rumeur lancée, rien ne peut l’arrêter et se défendre, c’est s’enliser.

A l’heure du phénomène MeToo et des Fake News, l’auteur utilise l’actualité afin de traiter au plus près les maux de notre époque. N’attendez pas de réponses, il réalise juste une photo à l’instant T, sans jugement, sans engagement. Immergé dans les rouages, on prend un réel plaisir à découvrir l’envers du décor, qui malheureusement est encore plus pervers que l’on imaginait. A la faveur d’un gros travail d’investigation, Thomas Bronnec réussit à vulgariser avec talent les systèmes politiques, à priori peu attrayants, pour en faire une aventure romanesque, pleine de rebondissements.

Les Arènes, Equinox, 432 pages

20€

Quais du Polar, Lyon, 2017

"

  1. Cet auteur me tente vraiment beaucoup. Il est sur ma wish-list pour 2020. Je pense que ça peut me convenir.

    Aimé par 1 personne

  2. lebouquinivre dit :

    Le côté politique est intéressant! Merci je ne connaissais pas l’auteur!
    Equinoxe les Arènes c’est une maison d’éditions plutôt « engagée » non ?

    J'aime

  3. Adoré « En pays conquis » et beaucoup apprécié Thomas Bronnec, rencontré lors d’un petit déjeuner « Lecteurs.com » à Lyon dans le cadre des « Quais du Polar »… (mais alors, tu étais là aussi et nous ne nous connaissions pas ?). L’échange avec l’auteur avait été des plus intéressants et chaleureux malgré sa discrétion. Je ne lis pas ta chronique, je préférerais lire le roman avant.

    Aimé par 1 personne

Répondre à lacavernedupolar Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s