Court résumé: Lorsqu’un homme richissime demande à Mandoline « l’embaumeur » de participer à une expérience qui va à l’encontre de ses convictions, il refuse. Seulement cette fois, il n’est pas le seul décisionnaire…

Mon avis:

Merci NetGalley et les éditions French Pulp pour cette lecture!

La collection « L’embaumeur » de la maison French Pulp donne la possibilité à des auteurs de s’exprimer sur un thème imposé. Et comme son nom l’indique, le personnage récurrent à respecter, ancien légionnaire, travaille dans le funéraire et est embarqué dans de multiples aventures. Ce procédé de série me tentait beaucoup, d’autant plus que le dernier à s’y coller n’était autre que Nicolas Lebel, un auteur autour duquel je tourne depuis longtemps. Je pouvais donc faire d’une pierre deux coups.

Dans cet épisode, sous les ordres d’Interpol, notre héros est obligé de jouer à l’agent double afin de démasquer un trafic de cadavres. Il se retrouve donc en Turquie, dans un immense domaine, où il doit pratiquer son métier de manière illicite et détournée. Il joue à l’espion amateur et est très rapidement embarqué dans une aventure rocambolesque.

Grâce à une écriture maîtrisée et agréable, l’auteur nous invite à petite histoire sympathique avec laquelle j’ai passé un bon moment. Le rythme est enlevé et on ne s’ennuie jamais. Les personnages sont un peu caricaturaux mais les scènes et les dialogues sont très drôles. C’est donc un roman qui se lit très vite et dans lequel on se sent bien.

Même s’il aborde des thèmes d’actualité assez durs, « La piste aux étoiles » n’a pas d’autre prétention que la distraction pure. Le lecteur s’amuse du début à fin. Tout est traité avec légèreté, sans prises de tête. En conséquence, je conseille ce court roman à celles et ceux qui recherchent une lecture distrayante. Ils pourront ainsi se vider l’esprit, loin des tracas du quotidien.

Maintenant que je suis entré dans l’œuvre de Nicolas Lebel par le petit trou de la lorgnette, je vais pouvoir enfin m’attaquer à la série du Capitaine Mehrlicht et enfin vérifier tout le bien que ses fans disent de lui.

French Pulp Polar, 232 pages

15€

Le Festival sans Nom, Mulhouse, 2019

"

  1. Yvan dit :

    Ah oui, faut absolument lire ses autres livres ! 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. Antonietta dit :

    Ouvrage sur ma liste, j’adore Nicolas Lebel…
    Si tu ne connais pas encore la série
    « Mehrlicht », tu vas te régaler…
    Bon week-end Anthony ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ho mais comme je suis ravie de lire ça ! Dès que tu feras sa connaissance, tu succombera au charme (pas physique, hein…) de Mehrlicht !! 😍

    J'aime

  4. Je ne peux que te conseiller de lire la serie Mehrlicht…
    Tu ne seras pas déçu

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotamots dit :

    Quoi, tu ne connais pas le Capitaine Mehrlicht ? Bien meilleur que cet opus à part. Bonne découverte.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s