Court résumé: Katia est une haptophobique, elle ne supporte pas le contact avec les autres. Son destin va basculer le jour où sa grand-mère, pourtant infirme, va assassiner sauvagement son mari…

Mon avis:

Merci à BePolar et aux éditions Seuil pour cette lecture!

Lorsque l’on m’a proposé de découvrir ce premier roman, je ne savais pas du tout dans quoi je me lançais. Attiré par la couverture écarlate magnifique, je ne me suis pas fait prier tant je souhaitais en savoir plus sur ce livre intriguant.

Comme je ne lis quasiment jamais le résumé des livres, je pensais entrer dans un polar se déroulant dans la forêt, mais j’ai très vite compris qu’il en était autrement. Dès les premiers chapitres, en présence de visions et de fantômes, l’histoire tend plutôt vers le thriller fantastique.

Katia a un don de médium. Le surnaturel joue donc un rôle important dans le récit, les évènements alternent entre réalité et vision. Les crimes d’hier entre en résonance avec ceux d’aujourd’hui. La narration fait des bons dans le passé afin de reconstruire tout le puzzle de l’histoire. Au contact de ses fantômes, l’héroïne récolte des informations et les pièces se mettent en place.

Grâce à une plume agréable et un rythme soutenu, l’aventure se lit facilement et les pages se tournent toutes seules. Je regrette seulement qu’en utilisant le monde des esprits pour dévoiler la vérité, l’auteur se facilite la tâche. En effet, lorsque les investigations bloquent, les protagonistes font appel à l’au-delà. L’utilisation de paranormal dans l’enquête sert alors de raccourci scénaristique. Ce petit bémol est donc uniquement lié au genre du livre et non à la qualité intrinsèque de celui-ci.

Mis de côté ce détail (qui ne gêne peut-être que moi !), pour un premier roman, Nicolas Leclerc fait preuve d’une véritable maitrise du sujet. Les péripéties nous gardent éveillé et on ne s’ennuie jamais. Il manque peut-être un peu de profondeur, mais sa plume développe une efficacité certaine qui tient le lecteur en haleine de bout en bout. Simple page-turner, vous ne lâcherez pas ce livre et embarquerez avec délectation dans les sombres secrets de cette famille, où la réalité dépasse l’imagination.

Seuil, 352 pages

19€

"

  1. C’est un roman que j’ai globalement aimé, mis à part un soucis de style qui m’a un peu fait grincer des dents. Mais j’avoue que ton approche sur la facilité, même si elle ne m’étais pas apparue, est assez exacte ! Mais effectivement un très bon premier roman, affaire à suivre !

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    J’aime bien découvrir de nouveaux auteurs, alors je note, malgré ton bémol.

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis dedans, ça se lit effectivement très vite

    Aimé par 1 personne

Répondre à (#524) Nicolas Leclerc – Le manteau de neige | LES LIVRES DE K79 | Le Bien-Etre au bout des Doigts Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s