Court résumé: En Afrique Centrale, mercenaires, barbouzes, fonctionnaires occidentaux corrompus et chefs de guerre d’en donnent à cœur joie, détruisant un pays et ses habitants…

Mon avis:

Je remercie les éditions Piranha pour cette lecture!

Je connaissais Patrick Cargnelutti pour avoir échanger avec lui sur les réseaux de notre passion commune pour la littérature. Mais je ne savais pas qu’il était aussi auteur.

Cette aventure nous entraine en pleine « Françafrique » où les intérêts financiers font des ravages. L’auteur utilise la fiction pour nous ouvrir les yeux sur la gestion dramatique de certains pays de ce continent et sur les politiques menées par les pays occidentaux envers ces contrées. Du président de la république dans son palais au petit esclave dans sa mine, le livre aborde toutes les strates de la tragédie. Pour leurs ambitions personnelles, les grandes entreprises, l’administration et les mercenaires ne connaissent pas de limite dans la corruption et la manipulation. Ils n’hésitent pas à faire des victimes collatérales, sacrifiées sur l’autel des luttes de pouvoir. On reconnaît dans ces évènements sanglants et retors, toute l’ingérence des autorités françaises dans les affaires intérieures des anciennes colonies.

Ce roman âpre n’est pas à mettre dans toutes les mains. La fureur qu’il dégage peut ébranler les lecteurs les plus fragiles. Tout est noir dans cette histoire. L’atmosphère est putride, la violence est omniprésente et les bons sentiments n’y ont pas leur place.

En décrivant des personnages politiques trop reconnaissables, je trouve que l’auteur perd un peu en neutralité et se laisse porter par ses convictions. Il prend une position trop idéologique avec une vision subjective des intentions des gouvernants. Malgré ce détail (qui ne gênera surement que moi !), « Succession » a été pour moi une claque littéraire, fruit d’un grand écrivain. Patrick Cargnelutti a su mettre à profit sa plume de haut vol pour me convier à une aventure immorale et poisseuse, dans laquelle la sauvagerie des hommes croît proportionnellement à leur cupidité. Réaliste, brutal, oppressant, un roman noir à l’état brut !

Black Piranha, 365 pages

20.90€

Une réponse "

  1. […] Source : Patrick Cargnelutti – Succession | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s