Court résumé: Dans une petite ville de Floride, Quincy Miller, un homme noir, a été condamné à perpétuité suite à l’assassinat présumé de son jeune avocat Keith Russo. Et pourtant aucun indice, aucun témoin, aucun mobile. Vingt-deux ans plus tard, de désespoir, il écrit une lettre aux Anges Gardiens, une fondation où travaille Cullen Post…

Mon avis:

Je remercie les éditions JC Lattès pour cette lecture!

On ne présente plus John Grisham. Ce spécialiste du polar judiciaire a fait sa réputation avec des livres, souvent adaptés sur grand écran. Lorsque vous aurez lu une de ses histoires, vous comprenez parfaitement que le cinéma s’intéresse à ses scénarios.

« Les oubliés » ne déroge pas à la règle. Cette histoire de dossiers classés possède tous les ingrédients pour nous passionner. Plusieurs affaires sont abordées tout au long de l’aventure. Le narrateur principal jongle entre les différentes missions sur lesquelles son agence travaille. L’acharnement de l’équipe va révéler des intérêts personnels, un système défaillant et de la corruption. Et comme leurs intentions sont honorables, on s’attache aux personnages, on reste à l’affût des bonnes nouvelles et on les soutient avec ardeur.

Chaque nouveau texte de cet auteur est aussi l’occasion de mettre en lumière des héros du quotidien. Cette fois-ci, il nous parle des « anges gardiens », groupe qui intervient dans les affaires à travers tout le pays. L’objectif de cette association à but non lucratif est de réparer les erreurs judiciaires. Ses membres mettent tout en œuvre afin de libérer des condamnés à tort. Ils reprennent donc les dossiers à zéro et tentent de retrouver la vérité.

Grâce une écriture fluide de l’auteur, ce cold case est très agréable à lire. John Grisham vulgarise le système judiciaire pourtant complexe, tout en rendant hommage à des chevaliers modernes. Sans violence, ni démesure, il sait créer un suspense réaliste qui repose sur des formalités d’instructions. Le lecteur est entraîné dans les rouages des procédures aux côtés des protagonistes et on tourne les pages avec frénésie jusqu’au dénouement incertain.

J’aime toujours autant lire les livres de cet écrivain parce que je passe un bon moment et que c’est maîtrisé de bout en bout. Et pour ne rien gâcher, son talent de narrateur est mis au service d’une cause, alors pourquoi ne pas se laisser tenter ?

JC Lattès, 413 pages

Traduit par Dominique Defert

Sorti le 03 Mars 2021, 22.90€

"

  1. Antonietta dit :

    Un auteur que j’affectionne tout particulièrement… Je le note sur ma déjà très longue liste (en grande partie à cause de toi 😉). Belle soirée et bonne lecture Anthony !

    Aimé par 2 personnes

  2. […] Source : (#639) John Grisham – Les oubliés | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Totalement d’accord avec toi ! J’adore Grisham et sa façon de présenter les dysfonctionnements d’un système trop vieux…

    Aimé par 1 personne

  4. Joli retour Anthony. J’ai son précédent livre dans ma PAL car il me reste à découvrir cet auteur… oui je sais j’ai honte ^^😉

    Aimé par 1 personne

  5. Un auteur que je découvre petit à petit et dont tous les livres me font envie !

    Aimé par 1 personne

  6. alexmotamots dit :

    Un cold case qui pourrait être intéressant à lire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s