Court résumé: Dans une forêt du Sud Ouest, on découvre le cadavre d’une jeune fille sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse de la SRPJ de Toulouse doit consulter Novak Marrec, un policier qui a enquêté sur des meurtres similaires. Seulement, Novak est interné en hôpital psychatrique…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

Après être sorti de sa zone de confort avec un roman d’aventure biblique très réussi, René Manzor revient à ses premiers amours. Et comme je suis un grand fan du travail de cet auteur, je suis au rendez-vous.

Un meurtre atroce est commis. Le mode opératoire rappelle une ancienne affaire. Pour sortir ce cold case des archives, les autorités policières doivent faire appel à l’enquêteur de l’époque. Seulement, celui-là s’était tellement impliqué pour résoudre ce mystère qu’il en avait perdu l’esprit. Une grande partie du mystère de l’histoire repose sur la personnalité ambigüe de Novak. Son intelligence couplée à son désordre psychique nous entraîne dans des scènes nébuleuses. On ne sait jamais comment les interpréter. On navigue entre réalité et folie, fulgurances et délires. Son déséquilibre mental instaure une incertitude sur l’ensemble des indices qu’il trouve.

L’aventure est rythmée à la perfection. L’auteur s’amuse à nous manipuler en semant des fausses pistes et en multipliant les retournements de situation. Son habileté dans le scénario transforme cette histoire en véritable page-turner. La tension monte au fur et à mesure jusqu’à nous achever avec un final aux révélations stupéfiantes.

J’ai adoré plonger dans ce thriller à la fois policier et psychologique. Pour ne rien vous cacher, j’ai vraiment apprécié de lire un polar qui ne cherche pas à traiter d’un thème de société ou à nous donner des leçons mais qui remplit simplement son rôle, nous faire vibrer. A l’instar de sa nouvelle dans le recueil « Regarder le noir » (je vous la conseille fortement !), René Manzor frappe très fort avec ce sensationnel « A vif ». Il prouve, s’il n’en était encore besoin, qu’il faut compter sur lui dans le monde du thriller. C’est un créateur d’histoires talentueux, un manipulateur hors pair, qui me ravit à chaque fois. Vivement le prochain !

Calmann-Levy Noir, 411 pages

Sorti le 17 Mars 2021, 20.50€

Foire du livre de Brive 2018

"

  1. […] Source : (#652) René Manzor – A vif | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. Je te rejoins Anthony, il fait du thriller sans le côté sociétal et ça fait un bien fou. Il est hyper talentueux. Je l’ai découvert avec son précédent « Apocryphe » et comme toi j’adore. La fin de A vif est un modèle du genre. En plus il est paraît-il très sympathique. Avec Jérôme Loubry, c’est l’auteur français de thriller que je préfère 😉🙂

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Noté, forcément !

    Aimé par 1 personne

  4. C’est vrai que l’auteur nous a sacrément manipulés !

    Aimé par 1 personne

Répondre à La culture dans tous ses états Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s