Court résumé: Une fillette est trouvée morte dans le coffre d’une automobile. Le père, accusé de maltraitance par son épouse, est soupçonné du crime. Très vite, la commandante Laroche, qui dirige l’enquête, réalise que l’affaire est loin d’être simple. Surtout lorsque l’avocate Pauline Carrel se saisit du dossier.

Mon avis:

Je remercie les éditions Marabout pour cette lecture!

J’ai lu mon premier Pétronille Rostagnat en 2020 pendant le confinement. Ensuite, j’ai eu la chance de la croiser masquée dans le seul salon qui a réussi à se maintenir cette même année (Le Festival Sans Nom à Mulhouse). Mes débuts avec cette autrice ont donc été sanitairement compliqués. Mais comme elle est sympa et rayonnante, et comme j’ai beaucoup aimé « Un jour tu paieras », je suis reparti avec plaisir pour ses nouvelles aventures.

Dans ce roman, elle a décidé de réunir ses deux héroïnes créées dans les précédents livres. Alexane la policière et Pauline l’avocate ont toutes les deux une vision différente de la justice mais sont prêtes à tout pour la faire respecter. Leur rencontre fait des étincelles et ajoute un peu de piment à l’histoire. J’imagine que leur collaboration électrique va donner des idées à l’autrice pour la suite à venir.

Avec son écriture accessible, l’écrivaine entraîne le lecteur dans une guerre de manipulation. Les suspects défendent leur intérêt en utilisant les faiblesses de l’autre. Au fil des chapitres, les soupçons se portent sur chacun d’entre eux. Le lecteur change de coupable à chaque nouvel indice ou rebondissement. Embarqué dans ce scénario bien ficelé, on tourne les pages avec frénésie afin de connaître le fin mot de l’affaire.

J’ai trouvé ce nouvel opus plus abouti que le précédent. Il est plus stressant et le dénouement est beaucoup plus percutant. Cela augure de bonnes choses pour l’avenir de cette série. Malgré son univers sombre et machiavélique, « Je pensais t’épargner » est un thriller accessible au plus grand monde. Simple et efficace, il vous permettra de passer un bon moment de lecture sous tension et si ce n’est pas déjà fait, de découvrir le talent de Pétronille Rostagnat. Deux bonnes raisons de vous lancer. Vous ne le regretterez pas !

Black Lab, 336 pages

Paru le 17 Mars 2021, 19.90€

Festival Sans Nom, Mulhouse 2020

"

  1. frconstant dit :

    Une autrice que je ne connaissais pas mais qu’on a envie de découvrir après avoir lu ta critique. Merci!

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#660) Pétronille Rostagnat – Je pensais t’épargner | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. alexmotamots dit :

    Autant commencer par celui-ci, donc.

    Aimé par 1 personne

Répondre à alexmotamots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s