Court résumé: La journée du commissaire Paul Starski commence assez mal : son épouse demande le divorce, son chien adoré est mourant et une prise d’otages l’attend dans un appartement parisien. Il se rend sur place avec sa coéquipière, la glaciale et pragmatique Yvonne Chen, et découvre les corps d’un flic à la dérive et d’un homme d’affaires sud-africain…

Mon avis:

Je remercie les éditions du Masque pour cette lecture!

Nicolas Lebel est connu pour sa série du Capitaine Mehrlicht, qui a fait son succès dans le monde du thriller. Je dois reconnaître que j’ai plusieurs volumes dans ma bibliothèque mais que je n’ai jamais franchi le pas. Comme je ne fais jamais les choses dans l’ordre, j’ai commencé la découverte de cet écrivain par un roman indépendant « La piste aux étoiles » (qui m’avait beaucoup plu) et je continue avec celui-ci.

Pour cette histoire indépendante, Nicolas Lebel met en action un duo de flics aussi opposés que complémentaires. Malgré leurs défauts manifestes, l’auteur réussit à nous les rendre sympathiques. On entre en empathie avec eux et on mène l’enquête à leurs côtés. Au fil de leurs investigations, le passé des personnages reliés à l’affaire refait surface. Les évènements prennent de l’ampleur jusqu’à ce que la petite histoire rejoigne la grande. Les crimes isolés deviennent les éléments d’un complot international. Plusieurs indices se croisent et les recherches se complexifient. Mais il faut se méfier des apparences parce que l’auteur a plus d’un tour dans son sac. Il n’est pas avare en fausses pistes et sait parfaitement nous manipuler. Quand on croit avoir dénouer les fils, de nouveaux éléments viennent nous surprendre. Le scénario est empli de rebondissements, le rythme est soutenu et aucun répit ne nous est laissé.

S’appuyant sur une écriture élégante, teintée de petites touches d’humour, Nicolas Lebel met en œuvre tout son savoir-faire pour nous offrir ce polar maîtrisé de bout en bout. Sans jamais tomber dans l’excès, il entraine le lecteur dans une aventure passionnante et déroutante. Une fois lancé dans cette affaire, j’ai été happé par l’intrigue tortueuse qui m’en a fait voir de toutes les couleurs. Ce coup-ci, Nicolas m’a vraiment impressionné, au point que je vais essayer de caler ses autres livres dans mon planning de lecture à venir. Promis !

Le Masque, 389 pages

Paru le 10 Mars 2021, 21.90€

Le Festival Sans Nom, Mulhouse 2019

"

  1. Je connais Nicolas Lebel de réputation mais je ne l’ai pas encore lu un de ses romans. Comme c’est un coup de cœur pour toi, je le note😉. Merci Anthony 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Antonietta dit :

    Bonsoir Anthony,
    Encore un très beau retour du dernier ouvrage de Nicolas Lebel, un Auteur que j’affectionne tout particulièrement.
    J’ai vraiment hâte de le découvrir…
    Belle soirée !

    Aimé par 1 personne

  3. […] Source : (#671) Nicolas Lebel – Le gibier | LES LIVRES DE K79 […]

    Aimé par 1 personne

  4. frconstant dit :

    A découvrir. Je ne connaissais même pas le nom de cet auteur. IL va me falloir aller en rattrapage!

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotamots dit :

    Tu n’avais donc pas encore lu l’auteur ?!

    Aimé par 1 personne

Répondre à killing79 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s