Court résumé: Alors que les flots de la rivière submergent Perdido, une petite ville de l’Alabama, les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux dégâts provoqués par la crue. L’apparition, aussi soudaine que mystérieuse, d’Elinor Dammert, jeune femme séduisante, va ajouter un trouble dans la famille…

Mon avis:

Grâce à une énorme campagne de marketing, bien menée, la maison d’édition a transformé cette série inconnue en France en phénomène d’édition. Des couvertures magnifiques et un bouche-à-oreille efficace, ont permis de mettre sur le devant de la scène ces livres, écrits il y a pourtant 40 ans.

Lorsque j’ai découvert l’existence de ces romans, j’ai redouté une nouvelle épopée adolescente et fantastique. Et comme ces genres ne sont pas ma tasse de thé, j’étais un peu réticent. Mais je ne pouvais tout de même pas passer à côté sous peine d’être déconnecté.

L’auteur nous entraîne dans un univers où l’homme n’a que très peu de place. Dans cette petite ville d’Alabama, les femmes sont fortes, c’est le moins que l’on puisse dire ! Elles savent très bien ce qu’elles désirent et font tout pour y parvenir. Alors quand Elinor arrive de nulle part et cherche à imposer ses désirs, la guerre féminine peut commencer.

Les relations entre les protagonistes sont constamment sous tension et l’ambiance est électrique. J’ai pris beaucoup de plaisir devant cette succession de coups bas et de manigances, portée par une mauvaise foi et une mesquinerie à toute épreuve. On sent qu’à tout moment l’équilibre des forces peut changer et c’est assez divertissant.

La plume de Michaël Mc Dowell n’est pas du tout simpliste et les problématiques abordées sont plutôt adultes. Le fantastique est très peu présent et influe pour l’instant peu sur l’histoire. A la fermeture de ce premier opus, mes inquiétudes ont donc presque toutes disparu et j’ai repris confiance. J’espère juste que dans la suite le côté surnaturel restera en retrait et que la saga familiale continuera sa progression. Je vais bien sûr m’attaquer au deuxième volume pour confirmer. De toute façon, j’achèterai la collection complète juste pour la beauté de l’objet !

Monsieur Toussaint Louverture, 256 pages

Paru le 7 avril 2022, 8.40€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Je suis tellement écœurée de ne pas les trouver, que je ne cherche même plus. Toi aussi tu as succombé, heureuse pour toi.

    Aimé par 1 personne

  2. laplumedelulu dit :

    C’est peut être ce que je vais devoir faire. Mais le plaisir n’est pas le même. Aller dans une librairie me tente plus que de guetter le facteur. Mais je les aurai un jour, je les aurai.😉😘

    Aimé par 1 personne

  3. Steven dit :

    Un convaincu de plus à ce que je vois. Peut-être serait-il temps que je passe du côté obscur à mon tour ?
    Merci pour ton avis.

    Aimé par 1 personne

  4. Tu as cédé 😄. Moi je fais partie de ceux qui résistent encore, même si je trouve effectivement la collection superbe !

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotmots dit :

    J’espère bien avoir ton avis sur la série complète.

    Aimé par 1 personne

  6. Lav dit :

    Bonjour,
    6 jours 6 tomes, tu commences tu peux pas t arrêter, c’est doux cruel et imprévisible ! J ai adoré. Michael McD. a écrit avec Mme Stephen King, du coup la suite sera de la lire elle en attendant que ces centaines d’autres titres soient traduits en français!

    J’aime

  7. Lav dit :

    Si vous habitez Paris ou région parisienne il y tous les tomes chez Gilbert

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s