Court résumé: Les inspectrices Grace Campbell et Sarah Geringën le savent. Malgré leurs caractères opposés, elles doivent unir leurs forces pour neutraliser l' » homme sans visage « , l’architecte du plan diabolique qui mènera l’humanité à sa perte…

Mon avis:

Je remercie les éditions XO pour cette lecture!

Nicolas Beuglet a fait ce que beaucoup de ses lecteurs attendaient. Il a réuni ses deux personnages principaux. En effet, la trilogie de Grace Campbell a vu débarquer dans son dernier épisode Sarah Geringën, l’héroïne de l’autre série à succès de l’auteur. Ces deux tempéraments totalement différents vont faire équipe afin de mettre fin à une machination internationale, visant à anéantir notre civilisation actuelle.

Tous ceux qui ont lu les premiers volumes de cette trilogie, ne seront pas surpris par celui-ci. La formule est toujours la même. En effet, l’écrivain nous offre un thriller, agrémenté d’idéologie sociétale. Derrière son aventure menée tambour battant, se cache la dénonciation des dérives de notre société. Emporté dans une vague de croissance technologique, l’être humain a perdu de ses repères. Dès lors, il devient la proie des entreprises du numérique qui profite de ses faiblesses pour changer le monde à leur image. C’est du moins la thèse sur laquelle repose l’essence de ce roman.

Certains regretteront peut-être l’importance de cette théorie du complot. Il est vrai qu’elle prend une place prédominante de l’histoire, avec de longues pages expliquant les tenants et les aboutissants. Pour ma part, je trouve que ce parti pris est en parfaite adéquation avec les polars modernes. Depuis quelques années, les auteurs de ce genre ne se contentent pas de nous divertir et tendent parfois à devenir le miroir de notre société. Je ne suis pas forcément d’accord avec tous les propos, un peu trop conspirationnistes, mais ils ont le mérite de poser des questions.

Rassurez-vous, « L’archipel des oubliés » n’est pas juste un essai documenté, armé d’un message fort. Il est aussi un thriller assez efficace au suspense omniprésent. Même s’il est un tantinet caricatural, il ne m’a pas laissé de répit et je ne suis jamais ennuyé. Une bonne distraction qui fait réfléchir !

XO éditions, 394 pages

Paru le 22 septembre 2022, 20.90€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Les avis sont mitigés sur ce livre. Il attendra la sortie en poche pour mettre avec ses petits frères. 😉😘

    Aimé par 1 personne

  2. FERRE Christophe dit :

    Hélas, on reproche parfois aux auteurs d’avoir des « idées », ce qui est pourtant leur droit le plus strict. Pour ma part j’ai trouvé ce livre excellent. Merci pour cette chronique.

    Aimé par 1 personne

  3. Il est dans ma liste de ce mois-ci et j’ai vraiment hâte de le découvrir (en audio, pour ma part) ! Je vais enfin découvrir cet auteur.

    Aimé par 1 personne

  4. Céline dit :

    Un auteur qu’il faut que je découvre !

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotmots dit :

    Un auteur que j’apprécie beaucoup. Je note.

    Aimé par 1 personne

  6. Schaub dit :

    Pour moi ce ne sont plus des idées qu’il a, car ça on ne peut pas et on ne doit pas le reprocher à un auteur. Ici il fais de prosélytisme à outrance pour ses idées, sa vie de ce que devrais être et faire les gens, selon lui. Il culpabilise les lecteurs et dis clairement que c’est mal d’être comme on est…

    J’aime

    • killing79 dit :

      Je suis assez d’accord avec toi. Je suis loin de valider toutes ses idées mais je trouve que ça peut ouvrir certains débats. Même si on sent que ça vient de l’auteur, ce n’est que de la fiction, avec des personnages fictifs…

      J’aime

  7. Whaou 800, mais tu cartonnes Anthony et avec un polar et un auteur qui monte, qui monte en plus ! Bravo et merci pour ton beau retour 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s