Court résumé: Nouvelle-Zélande. Un petit garçon court à perdre haleine dans les rues de Christchurch, poursuivi par un homme armé. Des coups de feu éclatent. À l’hôpital, on découvre que l’enfant a été porté disparu il y a trois ans…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

René Manzor n’a pas fini de nous surprendre. Chaque nouveau roman est une nouvelle expérience. Il a un véritable talent pour se renouveler et on ne sait jamais où il va nous emmener ! Après le thriller criminel, le thriller biblique, le thriller psychologique, il nous présente le thriller scientifique !

Il y a quelques années, une équipe de chercheurs s’aventure dans un coin reculé de l’Antarctique afin d’étudier une entité ensevelie depuis des siècles. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et le voyage tourne vite au cauchemar. La survie des membres du groupe est menacée et ils vont devoir se battre pour combattre un ennemi insaisissable.

Les courts chapitres du livres naviguent entre ces évènements et le monde actuel. Les incidents du passé expliquent les conséquences du présent. Ainsi, au fil de l’alternance des récits, le puzzle se met en place. Comme l’auteur mélange dans son récit des faits scientifiques, fantastiques et des pensées spirituelles, le lecteur est complètement déstabilisé et reste dans le brouillard. Le suspense est permanent parce que l’on reste attentif pour essayer de rassembler toutes les pièces de l’énigme.

Au-delà du mystère qui enveloppe cette histoire, c’est aussi le rythme imposé qui rend la lecture addictive. L’action ne cesse jamais. Notre souffle est mis à rude épreuve par les scènes de combats et de poursuites qui s’enchaînent à une vitesse folle. De plus, l’écrivain approfondit ses personnages, pour nous permettre de les comprendre. On est donc embarqué avec eux dans l’aventure et on a du mal à reprendre haleine.

René Manzor est un artiste avec plusieurs cordes à son arc. Et quand ses talents de cinéaste, de scénariste et d’écrivain fusionnent, le résultat est d’une efficacité terrible. Son imagination débordante alliée à une intrigue parfaitement huilée font de « Du fond des âges » un divertissement qui vous scotchera au canapé !

Calmann-Levy Noir, 392 pages

Paru le 19 octobre 2022, 20.90€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Ce sera mon cadeau d’anniversaire de moi à moi quand je le trouverai. Merci pour la chronique qui scotche au canapé. 🙏😘

    Aimé par 1 personne

  2. laplumedelulu dit :

    Merci pour le tuyau. Je vais guetter. 😍😍

    Aimé par 1 personne

  3. Excellent avis que je rejoins à 100% !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s