Court résumé: Mère célibataire de vingt-huit ans, ébranlée par le décès récent de son père, Candice Louradour mène une vie sans saveur. Un soir d’hiver pluvieux, à Paris, elle est témoin d’un accident de la circulation. Une femme est renversée et grièvement blessée…

Mon avis:

Je remercie les éditions Lizzie et NetGalley pour cette écoute!

Tatiana de Rosnay nous plonge dans le destin de Candice, jeune femme mal dans sa peau mais qui vit paisiblement. Jusqu’au jour où sa tranquillité est bousculée par plusieurs évènements. Elle comprend que son père décédé il y a peu, n’était pas l’homme qu’elle imaginait. Et surtout, suite à un accident tragique, elle rencontre Dominique.

Dominique est l’élément perturbateur. Elle fait une entrée remarquée dans son quotidien et chamboule tous ses habitudes. Elle est à la fois adorable, charismatique et mystérieuse. Elle déclenche des sentiments partagés avec les personnes qu’elle rencontre. Soit elle fascine, soit elle inquiète. Et c’est sur cette ambiguïté que repose l’intrigue de ce roman. Comme on voit les situations par les yeux de Candice, on ne sait jamais quels sont les véritables desseins de Dominique. La relation grandissante entre les deux femmes crée un trouble oppressant. La tension psychologique monte au fur et à mesure que leurs destinées fusionnent.

La passion de Dominique pour Emile Zola m’a aussi permis de découvrir la vie personnelle de l’écrivain. Je connaissais un peu son œuvre mais pas cette facette de sa vie. Je dois dire que ces révélations m’ont donné envie de m’y intéresser.  

Tatiana De Rosnay nous offre un livre qui, sous ses airs légers, porte plusieurs thèmes importants, parfois personnels. Je lui reprocherais d’ailleurs de traiter trop de sujets différents, donc de ne pas assez les approfondir. La surenchère tragique étouffe un peu la fluidité de l’histoire mais le tout reste agréable à lire.

L’autrice se charge elle-même de la lecture de son livre. Cela lui permet de respecter ses intentions et de reproduire exactement les émotions désirées. Dès le titre, on comprend que « Nous irons mieux demain » est un roman feel good. Néanmoins, il passe des messages et il parlera surement à beaucoup de gens. C’est peut-être ça l’essentiel !

Lizzie, 9h31min

Lu par Tatiana de Rosnay

Paru le 15 septembre 2022, 21.99€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Si Tatiana de Rosnay t ‘a donné l’ envie de te pencher un peu plus sur la vie et l’oeuvre de Mon Chouchou Émile, c’est déjà un bon point. J’attendrai la sortie en poche pour le mettre avec ses petits frères. Merci à toi pour la chronique

    Aimé par 1 personne

  2. Céline dit :

    Merci pour cette belle chronique ! c’est tentant et intéressant si ça parle en plus d’Emile Zola 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s