Futur social

Court résumé: Léandre Batz, journaliste, rencontre sur un plateau télé une comédienne qu’il idolâtre. Celle-ci est déprimée parce que sa nOte sur eVal est trop basse pour qu’elle puisse adoptée. Léandre va chercher les raisons de cette chute auprès de son petit frère, qui n’est autre que le créateur du réseau…

Mon avis:

Merci aux éditions du Seuil pour cette lecture!

Avant toute chose, ce livre est un objet à part entière. Dès qu’on l’a entre les mains, il nous intrigue. Sa couverture est une image lenticulaire, c’est-à-dire que son graphisme bouge en fonction de l’angle à partir duquel on le regarde. L’œil qui apparait s’ouvre ou se ferme selon l’inclinaison du livre. On a alors envie de connaître le contenu.

Et même le contenu est original. En effet, je n’avais encore jamais vu une structure de rédaction de cette sorte. Sur une même page, plusieurs narrateurs interviennent pour relater les faits. On passe donc d’un point de vue à un autre comme dans une succession d’interviews. Chacun se souvient des évènements passés et le lecteur peut reconstruire le fil de l’histoire. Le scénario se dessine donc peu à peu grâce aux témoignages d’une poignée de personnages.

Pour ce qui est de l’enquête elle-même, les acteurs sont à la recherche de l’origine de la chute de la note d’une star sur un réseau de cotation. Ce réseau social est une nouveauté numérique qui sévit dans un futur proche. Toutes les péripéties ne sont finalement qu’une manœuvre de Julien Capron pour pouvoir imaginer l’évolution du monde sociétal de demain. Il crée alors une aventure qui perpétue les dérives numériques modernes et en ressortir toutes les aberrations. A travers ses protagonistes, il aborde aussi les rapports parfois compliqués d’une fratrie, en particulier quand il est question d’argent et de pouvoir.

Grâce au style accessible de l’écriture, je me suis très vite accoutumé à l’architecture originale du texte. Les événements m’ont emporté et le léger suspense a fait son effet durant ce court roman. Seule la résolution de l’intrigue, tirée par les cheveux, ne m’a pas vraiment convaincu. Mais globalement, ma lecture a été agréable et la fin laissant une porte ouverte sur une suite, je ne dirai pas non au deuxième épisode.

Seuil, 224 pages

18€

15/20

"

  1. Le concept est intéressant, dommage pour la fin!

    J'aime

  2. Lutin82 dit :

    C’est vrai que la couverture sort du lot. En revanche, je ne suis guère convaincue par le style narratif que tu évoques.

    J'aime

  3. alexmotamots dit :

    Notation des stars ? Comme Tripadvisor, entre autre ?

    Aimé par 1 personne

  4. killing79 dit :

    Les critères sont subjectifs: tu aimes, tu mets vert, tu n’aimes pas, tu mets rouge…ça fait peur!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s