Les travers du succès

Court résumé: Délia, 11 ans, est une star de plus en plus demandée. Sa mère et son père sont complètement dépendants de sa réussite… tout fonctionne jusqu’au drame!

Mon avis:

Merci aux éditions Bragelonne pour cette lecture!

Je garde un souvenir assez marquant de ma première lecture d’un Jack Ketchum. Avec « Une fille comme les autres », il avait poussé la perversion à son maximum autant dans le thème que dans sa manière de le traiter. J’étais ressorti de cette expérience aussi chamboulé qu’impressionné par ce texte que l’on n’oublie pas facilement.

Une nouvelle fois, il se penche sur des évènements dramatiques. A l’instar de « Avant que tout se brise » de Megan Abbott , il s’intéresse à une famille dont l’un des membres est une star. Mais ce qui le captive, c’est l’envers du décor, ce qui se passe dans les coulisses. L’auteur aime mettre les protagonistes dans des situations difficiles. Devant l’adversité, les mauvais côtés de l’Homme refont alors surface. Ne cherchez pas les bons sentiments, ils n’ont pas leur place dans ce type de roman. L’auteur préfère appuyer là où ça fait mal et ainsi mettre le doigt sur nos travers. Il est d’un réalisme froid qui peut désorienter le lecteur mais crée des péripéties inattendues et souvent cruelles, qui m’ont ravi.

L’écriture de Jack Ketchum est toujours aussi facile d’accès. On entre donc très vite dans le vif du sujet. Cette histoire, avec sa touche de fantastique, permet de radiographier la société avec un œil assez critique et pessimiste. L’intégrité des parents et la crédibilité des médias sont particulièrement mis à mal.

Agréable à lire, plutôt efficace, ce roman pâtit tout de même un peu de sa superficialité et de son manque de profondeur. En effet, les personnalités ne sont pas creusées et j’ai eu des difficultés à entrer en empathie avec eux. Cette histoire s’enchaîne bien mais reste en surface. Bien sûr, Jack Ketchum apporte sa patte avec des évènements surprenants et choquants. Cependant, en raison du déficit de sentiments, je suis resté légèrement en dehors du coup. Je n’en tiendrai pas rigueur au grand Jack Ketchum !

Bragelonne, 276 pages

21.50€

13/20

"

  1. alexmotamots dit :

    Je ne suis donc pas tentée. Ma PAL te remercie.

    Aimé par 1 personne

  2. Cat dit :

    Voilà encore un bouquin et un auteur dont je lis les critiques depuis un moment et en particulier celui que tu viens de chroniquer. Je vais le lire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s