L’illusion de la perfection

Court résumé: Gamal, grand reporter, n’a plus de nouvelles de sa femme depuis cinq ans. Il découvre par hasard que Howard, son meilleur ami, se rend chaque année dans la ville natale de la disparue…

Mon avis:

Ce livre est éligible au Prix Orange du livre 2019, dont je suis juré!

Merci à lecteurs.com pour cette lecture!

Ce roman se structure autour des témoignages de trois personnages. A la première personne, ils vont chacun se proposer de raconter leur version des faits. Ainsi, grâce au regroupement des points de vue, l’énigme va se dévoiler au fil des pages.

Tout d’abord, il y a Gamal, journaliste photographe, qui a fait sa réputation grâce à son total investissement dans ses missions. Il est charismatique, inflexible et parfois arrogant. A sa droite, je vous présente Howard, l’ami fidèle, qui a préféré faire une carrière moins engagée dans la politique. Il a toujours vécu dans l’ombre de son acolyte et en garde une certaine amertume. Et au centre de leur monde, l’envoutante Clara. Elle est aimantée par le grand Gamal et ne laisse pas Howard indifférent. Elle disparaît du jour au lendemain sans laisser de trace.

L’équilibre de ce triangle amoureux a tenu bon durant des dizaines d’années. Mais cette machine bien huilée part en lambeau lorsque des secrets enfouis remontent à la surface. Les ressentiments et la trahison vont prendre le pas sur la sérénité. Tout  est chamboulé et chaque protagoniste va remettre en cause ses choix. On découvre alors les limites des relations humaines et la force de certains sentiments.

Le fait que les évènements se déroulent dans un milieu assez privilégié montre bien que la fourberie n’a pas frontière.  « Les imparfaits » est une aventure humaine universelle dans laquelle l’Homme prouve une nouvelle fois que ses intérêts personnels passent avant toute chose. Avec toujours en fond la question: Qu’aurions nous fait à leur place ?

Grâce à une écriture agréable, Sandrine Yazbeck nous offre une courte histoire élégante et particulièrement efficace. C’est une véritable raconteuse d’histoires. Par le jeu des personnages, elle crée un suspense inattendu qui m’a maintenu en tension jusqu’à la fin. Je ressors donc enthousiaste de ce premier roman et serait attentif aux suivants…

Albin Michel, 160 pages

15€

"

  1. Marie Kirzy dit :

    Bonsoir Anthony, je suis très impressionnée par ton rythme de lectures !!!! vu le nombre de romans reçus pour ce jury, il vaut mieux , mais bravo, tu assures ! Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#433) Sandrine YAZBECK – Les imparfaits | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Jostein dit :

    Assez enthousiaste aussi après la lecture de ce premier roman.
    Mais curieusement, quelques semaines plus tard, je n’en ai qu’un vague souvenir.

    Aimé par 1 personne

  4. Eve-Yeshé dit :

    vu l’enthousiasme de ta critique, j’ai très envie de ma laisser tenter 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotamots dit :

    Celuic-i me tente déjà plus.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s