Thriller psychologique

Court résumé: Tanger, 1956, depuis son mariage, Alice a du mal à s’adapter à la vie dans cette ville. Jusqu’au jour où son ancienne colocataire débarque…

Mon avis:

Merci aux éditions Harper Collins pour cette lecture!

Ne lisant presque jamais les quatrièmes de couverture, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en ouvrant ce livre à la jaquette mystérieuse.

Dès les premières pages, on entre dans le vif du sujet. A chaque chapitre, le texte alterne entre les deux héroïnes. Elles racontent chacune leur version des faits, qu’ils soient présents ou du passés. Le déroulé des évènements est décrit de différents points de vue. Les questions se posent au fur et à mesure que le puzzle de l’histoire se reforme et que les actrices dévoilent leurs secrets. Plus on avance dans le récit, moins on en maîtrise l’issue.

Mais une chose est indéniable, tout au long du roman, il règne une atmosphère de tension. On ne saurait dire d’où elle vient et qu’elle en est la cause, mais elle est omniprésente. Plusieurs éléments peuvent être mis en cause. Tout d’abord, la ville de Tanger et sa chaleur. Une impression de moiteur règne sur les rues. Elle oppresse les  protagonistes qui se retrouvent déstabilisés à la moindre émotion. Ensuite, il y a Alice, la fille déséquilibrée, au passé douloureux, qui ne semble pas toujours maîtriser son esprit. Et enfin, arrive Lucy, l’élément perturbateur et incontrôlable, qui agit toujours de façon importune et qui sème le chaos. Tous ces éléments participent à créer une instabilité dans laquelle le lecteur se perd.

Avec son rythme lent et son ambiance lourde, cette histoire m’a chamboulé le cerveau. A plusieurs moments, mon avis sur les faits a changé. Je croyais constamment trouver la faille, puis je me ravisais. J’ai navigué entre la réalité, la folie et la manipulation, comme dans le brouillard. « Tangerine » est un roman psychologique, asphyxiant, où tout nous échappe. Je suis ravi d’avoir découvert cette romancière avec ce premier roman habile, plein de promesses!

Harper Collins Noir, 316 pages

Traduit par Laure Manceau

20€

"

  1. jostein59 dit :

    J’ai trouvé Lucy d’une belle complexité. Dans la brûlante et mystérieuse Tanger, elle mène le jeu.

    Aimé par 1 personne

  2. MyaLesEtoiles dit :

    J’ai eu le même ressenti vis à vis de l’atmosphère qu’elle a fait régner. Une revisite Hitchcockienne 😊

    Aimé par 1 personne

  3. frconstant dit :

    Une écriture qui manipule, avec doigté, les défauts de l’âme humaine au point de créer une intrigue qui sublime la malveillance… Un récit qui tient ses promesses !

    Aimé par 1 personne

  4. Matatoune dit :

    Oh, là, là, ça donne bien envie cette présentation ! J’irais le feuilleter !

    Aimé par 1 personne

  5. Eve-Yeshé dit :

    j’ai bien aimé aussi, l’intrigue, les personnalités notamment de Lucy et Tanger, héroïne à part entière du roman 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. […] 13h LES LIVRES DE K79 (#466) Christine Mangan – Tangerine […]

    J'aime

  7. La couverture est superbe. Je le note dans ma PAL du coup 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Tiens, tiens , je ne le connais pas celui-là !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s