Court résumé: Reine, trente deux ans, très diplômée, pas d’enfants, se lasse de ses postes opérationnels. Elle veut se réinventer…

Mon avis:

Merci aux éditions Gallimard et à lecteurs.com pour cette lecture!

Ce livre faisait partie de la première sélection du Prix Orange du Livre 2019, dont j’étais juré.

Il y a des romans qui semblent déborder de qualités et auxquels vous n’accrochez pas. « Les impatients » fait partie de cette catégorie pour moi.

Tout est pourtant réuni pour me plaire. Maria Pourchet se propose de nous narrer le destin d’une femme moderne, évoluant dans le monde d’aujourd’hui. A travers ses relations intimes qui gravitent autour d’elle et les personnes qu’elle rencontre, se dessine une radiographie de notre époque. Pour se faire, l’auteur utilise une plume fougueuse. Elle matérialise la vitesse et l’empressement du monde actuel dans son écriture.

Seulement cette rapidité m’a un peu laissé sur le carreau. J’ai tenté de m’habituer aux phrases courtes et au flux du texte, mais je n’ai pas réussi. Au fil des pages, j’ai dû me rendre à l’évidence. Je n’arrivais pas à apprivoiser cette manière de raconter. J’ai donc persévérer en hachant régulièrement ma lecture. Dans ces conditions, cette expérience n’a pas vraiment été agréable.

Je reconnais qu’au vu du sujet, la façon de le traiter est originale et même légitime. L’immédiateté de tous les jours, la versatilité des décisions, le mode de vie accéléré, qui régissent le monde moderne sont parfaitement représentés. Seulement, dans une lecture, le plaisir est une condition sine qua none à l’appréciation d’un livre. Et ce plaisir passe par une fluidité auquel je ne suis pas parvenu.

Je ne déconseille pas du tout ce roman. Je ne suis juste pas compatible avec cette plume. N’hésitez donc pas à tenter l’expérience, elle pourrait vous plaire. J’espère que vous vous retrouverez en phase avec l’autrice et que vous profiterez mieux que moi de ce texte, qui semble tout de même renfermer un véritable potentiel.

Gallimard, 188 pages

17,50€

"

  1. aufildeslivres dit :

    Moi j’ai ADORE ! Franchement, je suis fan !

    Aimé par 1 personne

  2. Aelys dit :

    J’aime beaucoup la manière dont tu décris la rencontre qui ne s’est pas faite entre ce roman/cet auteur et toi. Tout en franchise, mais sans « prosélytisme ».

    Aimé par 1 personne

  3. lebouquinivre dit :

    Ah oui ça peut arriver … une question de style, question très personnelle !

    J'aime

  4. […] 19h LES LIVRES DE K79 (#467) Maria Pourchet – Les impatients […]

    J'aime

  5. C’est joliment écrit cette façon que tu as de dire que la rencontre entre toi et ce livre ne c’est pas faite.

    Aimé par 1 personne

  6. Pour un livre que tu n’as pas apprécié, voilà tout de même une très jolie chronique !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s