L’Orient et ses mystères

Court résumé: Alors qu’il se retrouve esclave dans une maison au Caire, Volnay est engagé par une princesse pour enquêter sur la mort suspecte de deux amants en plein ébat…

Mon avis:

Merci aux éditions Actes Sud pour cette lecture!

Depuis que je suis tombé par hasard et par chance sur le 5ème opus, je ne loupe aucun des nouveaux épisodes de la série d’Olivier Barde-Cabuçon.

Après leur périple qui les a menés en Savoie, à Versailles puis à Venise, les deux héros se retrouvent en Egypte pour leur 8ème enquête. On reprend donc contact avec le duo fascinant Volnay et le moine et c’est encore un plaisir. Le premier est toujours aussi probe et charmant, le second cabotin et charmeur. De chapitre en chapitre, on les suit alternativement dans leurs investigations. Le charisme des deux enquêteurs fait une nouvelle fois merveille et pimente toutes les scènes. Chacun à leur manière, ils récoltent des indices afin de démêler les mystères du crime. L’affaire se dévoile donc au fil des scènes d’observation et d’échange avec l’ensemble des acteurs de ce drame.

Mais ce qui ressort le plus de cette aventure, c’est l’ambiance. On imagine le travail qu’a dû demander une telle appropriation de l’environnement de l’histoire. En effet, grâce à des descriptions précises du contexte historique et à des descriptions sensorielles de l’atmosphère du Caire, le lecteur est immergé au cœur de la capitale égyptienne du XVIIIème siècle. L’auteur met en forme la chaleur, les couleurs, les odeurs, les coutumes, les rapports de force pour que l’on vive les situations aux côtés des protagonistes. L’effet est tellement réussi qu’on s’y croirait.

Olivier Barde-Cabuçon récidive avec un nouveau polar érudit et passionnant. Pour épicer son aventure, il se permet d’apporter une forme de féminisme dans un pays aux traditions plutôt machistes, à cette époque. Ces beaux portraits de femmes fortes servent un scénario bien mené qui réserve un certains nombres de surprises. Je me suis donc laissé ensorceler, comme les protagonistes, par les charmes et les mystères de l’Orient et attends le pied ferme la suite des aventures de Volnay et le Moine…

Actes Noirs, 366 pages

22.50€

"

  1. […] (#482) Olivier Barde-Cabuçon – Petits meurtres au Caire | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. alexmotamots dit :

    Je chipote encore car je n’en ai lu qu’un qui était trop érudit à mon goût.

    Aimé par 1 personne

  3. Une série historique que j’aime beaucoup.
    Pas encore lu ce dernier opus

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s