Court résumé: Alors qu’elle va sortir de prison après avoir été innocentée, l’inspectrice Sarah Geringën se retrouve face au cadavre de son père. Cet homme pourtant si discret s’avère être plein de secrets…

Mon avis:

Je remercie les éditions XO pour cette lecture!

Depuis quelques années, le monde du thriller français accueille de nouveaux membres. Comme je suis un fan de ce genre que j’aime intercaler dans mes lectures, j’essaye de me tenir à jour. Et comme les nouveaux arrivés se transforment assez souvent en de belles surprises, ma wish-list et ma bibliothèque ne cessent de croître. Nicolas Beuglet en est un parfait exemple.

« L’île du diable » est la troisième aventure de Sarah Geringën mais l’auteur parsème le texte d’allusions aux précédents épisodes afin de ne pas trop perdre le nouveau lecteur. Pour cette nouvelle affaire assez personnelle, l’héroïne est baladée de lieu en lieu au fil des indices qu’elle trouve. L’enquête qui paraît basique au départ, part très vite sur les sentiers de l’Histoire et de la science. On apprend aux détours des investigations, des vérités sur un passé assez sordide et sur des expériences scientifiques assez troublantes.

Sur la forme, les chapitres très courts se succèdent à un rythme élevé. La narration ne souffre d’aucun temps mort et le roman est un vrai page-turner. Une fois commencé, on ne s’arrête plus. Nicolas Beuglet semble vouloir créer des polars aussi palpitants qu’instructifs.

Je peux dire que j’ai aimé ce premier contact avec l’auteur. Je regrette juste la brièveté du livre qui entraîne un manque de profondeur sur les théories abordées. En effet, les sujets sont intéressants et auraient mérités un traitement plus poussé. J’ai aussi souffert d’un manque de connaissances, donc d’empathie envers Sarah. Mais pour cela, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. J’aurais dû lire les deux premiers tomes (plus denses) pour étoffer le personnage. Par conséquent, je vais tenter de corriger ces lacunes en inscrivant ces lectures dans mon planning de lecture.

Avec cette aventure efficace et surprenante, Nicolas Beuglet fait son entrée sur mon étagère Thriller !

XO, 313 pages

19.90€

"

  1. « Le cri » était excellent. Celui-ci est dans ma liseuse. Je le lirais. Bon weekend Anthony 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Eve-Yeshé dit :

    ta critique me donne envie de lire cet auteur qui semble très apprécié sur la blogosphère… je vais commencer par « Le cri » je pense 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Mince, effectivement, il aurait peut-être fallu lire les deux autres avant (qui sont très bien). Mais c’est intéressant de voir l’avis de quelqu’un qui ne connait pas les personnages, car l’édition n’indique pas forcément qu’il s’agit d’un T3 (pas du premier coup d’oeil, en tout cas !). L’essentiel est que la lecture fut bonne malgré tout !
    Ayant apprécié Le cri et Complot, il me tarde de découvrir cette nouveauté. J’espère également accrocher.

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    Chic, la suite est enfin parue !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s