Court résumé: Guerre de succession dans la mafia coréenne…

Mon avis:

Je remercie les éditions Matin Calme pour cette lecture!

Matin Calme est une nouvelle maison d’édition qui a fait le pari d’importer des romans sud-coréens sur notre territoire. Pour commencer, elle a jeté son dévolu sur une valeur sûre avec un auteur qui avait déjà fait ses preuves sur ses terres. Voilà comment est arrivé sur nos rayons de librairie cet intrigant « Sang chaud ».

Le lecteur suit les traces de Huisu, disciple d’un vieux chef de gang. Sous le joug de l’organisation depuis longtemps, ce quadragénaire a l’ambition d’améliorer sa condition professionnelle et personnelle. Pour ce faire, il doit essayer de faire son trou en s’adaptant au monde de la pègre, qui est régi par des propres règles.

Cette histoire est aussi le combat de l’ancienne et de la nouvelle école. Les anciens ont mis en place les bases d’une conduite pour les voyous. Mais l’orgueil et l’impatience des jeunes renversent un peu les fondements et imposent de nouveaux codes. Toutes les cartes sont redistribuées. Les comportements sont imprévisibles et chaque scène nous réserve son lot de surprises.

Quelle que soit la mafia, qu’elle soit italienne, colombienne, russe ou japonaise le fonctionnement global est équivalent. Les valeurs sont les mêmes, seuls le décor et les armes changent. Ici, en Corée, les négociations se font donc autour de poissons crus, de viandes grillées et se règlent à coup de couteau à sashimi.

Afin de recréer au mieux l’ambiance du milieu, l’auteur nous fait assister à tous les échanges entre les protagonistes. Le texte est donc chargé de dialogues, dans lesquels on comprend les coulisses des trafics. Les manigances, les alliances, les traitrises… tout y est.

Derrière la violence des actes, l’auteur dépeint aussi la condition d’un pays et de ses habitants. J’ai pris un véritable plaisir à la rencontre de ce roman original et instructif. Kim Un-Su m’a convié à un voyage initiatique dépaysant, qui n’est pas sans rappeler « Le parrain », mais à la sauce soja. Belle découverte !

Matin calme, 480 pages

Traduit par Kyungran Choi et Lise Charrin

22€

"

  1. Lutin82 dit :

    je me le note, surtout que nous serons deux à la maison pour lire ce bouquin!
    Merci de la découverte.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai toujours été attiré par les romans sur les mafias👌 ! Une nouvelle maison d’édition, cool, je note ça. Très bon weekend Anthony 😉

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    L’aspect violent me rebute. Tant pis.

    Aimé par 1 personne

Répondre à killing79 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s