Court résumé: Le cadavre d’un homme est découvert dans une ruelle. Le corps a un aspect étrange et porte des traces suspectes dans le cou. Pierre Le Noir est sur cette affaire qui touche à l’au-delà…

Mon avis:

Je remercie les éditions Christian Bourgois pour cette lecture!

« Roman policier et fantastique » est inscrit sur le quatrième de couverture. Voilà comment est présenté ce livre par l’éditeur. Et en effet, je crois que l’on ne peut pas mieux le définir. A ceci près, qu’il aurait pu ajouter « historique » aux caractéristiques pour être encore plus précis.

Cette histoire est un grand mélange des genres. Le narrateur est un policier qui va enquêter sur un meurtre, commis en plein Paris. Jusque-là, un polar des plus classiques. Sauf que ce protagoniste fait partie d’une section un peu spéciale, qui agit uniquement la nuit. Elle a aussi une particularité, et pas des moindres, de pouvoir voir et interagir avec les morts. Dès lors, les investigations prennent une autre dimension, les échanges deviennent surréalistes et les scènes d’action débordent d’imagination. Tout est possible et l’auteur s’en donne à cœur joie.

Seulement, ce roman a un petit défaut, sa brièveté. Il est très court et manque de fait d’approfondissement. Le rythme est élevé et les évènements pleins de surprises, mais le traitement est un peu superficiel, à la manière d’un roman jeunesse. On reste en dehors de l’histoire, qui file sous nos yeux.

Heureusement, Martin Solares fait intervenir dans son récit des personnages historiques ayant réellement existés. Dans les soirées mondaines, on croise Pablo Picasso, Oscar Wild, Marcel Duchamp, Emmanuel Radnitsky… une multitude d’icônes de la culture qui ont fait le Paris culturel des années 20. Les références sont multiples et documentées. Elles apportent une véritable plus-value, et complétées d’une petite touche d’humour décalé, elles sauvegardent l’intérêt des réjouissances.

Vous aurez compris que j’ai passé un moment agréable avec ce livre inventif et récréatif, mais rien de transcendant. Si vous cherchez un divertissement simple, vous serez comblés. Pour ma part, je réserve mon avis définitif pour la prochaine aventure de la Brigade nocturne, qui je l’espère, saura me convaincre.

Bourgois, 186 pages

Traduit par Christilla Vasserot

18€

Une réponse "

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s