Court résumé: Quand Maxine rencontre Zack, un déclic se produit. Tous les deux sont deux grands joueurs de poker, qui écument les petites salles pour détrousser les locaux. Leur association va faire des étincelles…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Arènes pour cette lecture!

Je n’avais pas tari d’éloges sur « Mamie Luger » le roman qui m’a fait découvrir Benoît Philippon. J’avais passé un moment mémorable de lecture auprès de cette centenaire déjantée. J’étais donc impatient de savoir ce qu’il nous réserverait pour son prochain opus, et si la magie opérerait à nouveau.

Je ne vais pas faire durer le suspense bien longtemps. J’ai une nouvelle fois adoré ! Entrer dans un roman de cet auteur, c’est l’assurance de lâcher prise et de s’éclater. Tout est réuni pour divertir le lecteur. Dès les premières lignes, on est embarqué dans une histoire rocambolesque, menée tambour battant. Les protagonistes de cette aventure sont hauts en couleur et sont tous torturés et déjantés à leur manière. On passe de table de poker en table de poker avec l’assurance de moments croustillants. Les scènes d’action truculentes succèdent à des scènes de dialogues cinglantes. Que ce soit durant les fusillades, les bastons ou les joutes verbales qui fusent de toutes parts, l’humour est omniprésent. Chaque page recèle son lot d’instants caustiques et on se bidonne en permanence.

Dans la littérature parfois un peu trop convenue, cette aventure est une véritable bouffée de fraîcheur. Le style de l’auteur percute au rythme de l’action. On se régale de bout en bout, au point de ne pas vouloir quitter cette bande de fous furieux. « Joueuse » fait partie de ces lectures dans lesquelles on se sent bien et que l’on lâche avec regret.

Avec ce deuxième essai transformé, je peux affirmer sans retenue que les livres de Benoît Philippon sont tout simplement jouissifs. En ces temps moroses, rien de tel que de prendre son pied avec un livre décapant et divertissant. Alors ne tergiversez plus et jetez-vous sur cette perle de roman noir ! Vous m’en direz des nouvelles !

Les Arènes, Equinox, 368 pages

18€

"

  1. Yvan dit :

    ça fait plaisir de te voir aussi enthousiaste pour ce si formidable roman !

    Aimé par 1 personne

  2. lebouquinivre dit :

    Tu donnes envie! C’est ma prochaine lecture et je me fais une joie de la débuter demain! 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Je l’entame justement aujourd’hui car j’ai un grand besoin de légèreté et j’adore cet auteur!

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    Chic, j’avais adoré mamie Luger également.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s