Court résumé: Une adolescente est retrouvée inconsciente dans les bois. Pendant que l’enquête est en route, Pauline Carel, avocate, va devoir défendre un jeune homme, soupçonné d’avoir assassiné deux personnes…

Mon avis:

Je remercie les éditions Marabout pour cette lecture!

Lisant beaucoup de polars et de thrillers, je n’avais pourtant jamais entendu parler de Pétronille Rostagnat. C’est grâce à la sortie de son dernier né et à sa présence sur les réseaux que j’ai pu faire sa connaissance.

« Un jour tu paieras » est une histoire à tiroirs. L’auteure explore plusieurs facettes d’une enquête policière. Tout d’abord, il y a les investigations proprement dites. Deux affaires sont traitées en parallèle. On suit les interrogatoires, les relevés d’indices et le cheminement des recherches. Les soupçons du lecteur se précisent au fil des révélations afin de comprendre le déroulé des évènements et de trouver les responsables du double homicide et de la disparition.

Même si l’on suit plusieurs protagonistes alternativement dans chaque chapitre, le roman s’intéresse en priorité à Pauline, l’avocate. Par quelques retours dans le passé, on découvre son histoire personnelle et les secrets qu’elle porte depuis quelques années. A ses côtés, on arpente les coulisses du système judiciaire. Que ce soit à la prison dans les salles d’audience, dans les cabinets d’avocats ou dans les tribunaux, on passe derrière le rideau. On devient les témoins de toutes les ficelles, souvent litigieuses, qui sont utilisées dans le but de gagner. Alors, force est de constater que les manipulations sont souvent considérées comme légitimes pour défendre les clients, quitte à renier sur la vérité et c’est assez inquiétant !

La lecture est agréable et je suis resté accroché aux destins des acteurs du début jusqu’à la fin. Cette aventure aurait donc pu être parfaite, si ce n’était le dénouement assez convenu, qui fait un peu retomber le soufflé. Mais ce détail n’enlève rien à la bonne tenue de ce polar. Pétronille Rostagnat fait preuve d’une grande maîtrise de son énigme, autant dans le fond que dans la forme. Elle possède un véritable potentiel pour lancer des fausses pistes et pour nous tenir en haleine. Son nom mérite d’être connu par les amateurs du genre et j’espère que ma chronique agira dans ce sens.

Black Lab, 283 pages

19.90€

"

  1. […] (#537) Pétronille Rostagnat – Un jour tu paieras | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. alexmotamots dit :

    Un joli prénom, que l’on entend peu. Un pseudo ?

    Aimé par 1 personne

  3. Je la vois pas mal passer et tu confirmes qu’il faut s’y intéresser !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s