Court résumé: Jeanne, jeune femme de vingt-neuf ans est dans le coma depuis quatre ans. Sa famille s’organise jusqu’au jour où le médecin les convoque pour leur annoncer une nouvelle bouleversante…

Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond pour cette lecture!

Il y a quelques années, j’avais été enthousiasmé par le diabolique et malsain « Derrière la haine ». Mais avec ma fâcheuse habitude à lire tous azimuts, je n’avais pas pris le temps de réitérer l’expérience avec Barbara Abel. Erreur rectifiée !

Encore une fois, le récit débute avec les membres d’une famille assez tranquille. Ils sont unis autour d’une cause commune et malgré l’atmosphère de deuil, l’harmonie semble régner. Jusqu’au jour où un évènement aussi dramatique qu’improbable intervient et là tout est remis en cause. Le socle familial qui paraissait un tant soit peu équilibré devient alors totalement instable.

Les langues se délient. Les petits et les grands secrets refont surface. Les protagonistes exhument des évènements du passé qui remettent toute l’histoire en question. Plus l’histoire avance, plus les masques tombent et plus les protagonistes nous surprennent. Leurs décisions imprévisibles entraînent de grands retournements de situations. Les bons sentiments et l’hypocrisie étant mis de côté, certaines révélations vont s’avérer particulièrement choquantes. Confidence après confidence, le lecteur se retrouve sous pression, à l’affût du moindre faux pas qui pourrait rajouter de l’huile sur le feu.

Derrière cette explosion familiale, l’auteure fait une approche sociologique de l’être humain en communauté, dépendant de ses propres désirs. Elle met en exergue son instinct de survie et sa capacité à commettre l’impensable lorsqu’il se sent pris au piège. Elle prouve une nouvelle fois son talent à creuser dans les méandres de l’esprit humain. Avec pour seuls outils, des hommes et des femmes, elle sait créer une ambiance asphyxiante qui nous angoisse crescendo, comme un étau qui se resserre.

Vous aurez donc compris que j’ai pris mon pied avec ce livre déroutant. Si vous avez déjà lu cette auteure, vous le savez, si vous êtes encore néophyte, vous le découvrirez : Barbara Abel est machiavélique et c’est jubilatoire !

Belfond Thriller, 445 pages

19€

"

  1. Lambert chrystele dit :

    Déjà acheté, lecture prévue après le nouveau Aghata Raisin

    Aimé par 1 personne

  2. Ça me donne envie de sortir du Barbara Abel de ma bibliothèque tiens 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. […] (#538) Barbara Abel – Et les vivants autour | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  4. Machiavélique ! Oui, c’est le mot juste !

    Aimé par 1 personne

  5. titoulematou dit :

    autant j’avais adoré les premiers ,autant les derniers m’ont semblés moins inattendus … je retenterai peut avec celui ci

    Aimé par 1 personne

  6. […] j’ai lu la chronique de Les livres de K79 au sujet du dernier roman paru de Barbara Abel, Et les vivants autour, j’ai tout de suite eu […]

    J'aime

  7. alexmotamots dit :

    Tu me donnes envie de renouer avec l’auteure.

    Aimé par 1 personne

  8. Je suis néophyte et j’ai très envie, après t’avoir lu, de découvrir cette autrice Barbara Abel. merci Anthony 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s