Court résumé: Julie est une jeune institutrice qui profite de sa jeunesse. Jusqu’au jour où elle se retrouve enceinte mystérieusement…

Mon avis:

Je remercie les éditions La Manufacture de Livres et Babelio pour cette lecture!

La couverture aux couleurs flashy annonçait un roman énigmatique, en dehors des standards habituels. Effectivement, « Mauvaise graine » a tout d’un OLNI (objet littéraire non identifié).

Une fois lancé dans cette aventure, on a l’impression d’être dans une attraction de montagnes russes. On part à fond dans une ligne droite, mais on ne sait pas ce qu’il nous attend derrière la prochaine bosse. Le bandeau proclamait « Quand Bridget Jones rencontre Kill Bill », et c’est assez bien vu. Pour être plus précis, on pourrait dire que le livre change de genre au fil des pages. Alors que le récit semble prendre la direction d’un roman acidulé et comique, au bout de 150 pages, il vire complètement de bord.

Le rythme s’accélère et le scénario passe en mode combat. Les échanges autour d’un verre (ou plusieurs) et les scènes cocasses entre potes laissent leurs places aux poursuites endiablées et aux bastons déjantées. Le personnage principal, fille paumée et délurée, se transforme en super héroïne prête à tout pour se défendre. Attendez-vous donc à être un peu déstabilisés par ces pirouettes scénaristiques et sachez que vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

La plume de Nicolas Jaillet est en totale adéquation avec ce qu’elle raconte. Elle est décomplexée, sans prétention et ne s’embarrasse pas des codes habituels. La lecture est détendue, drôle et divertissante.

Ce livre est tellement décalé et multiple qu’il en devient inclassable. Sa qualité principale repose donc sur son originalité. Mais son petit défaut vient aussi de cette diversité de thèmes. Le texte ayant des parties complètement distinctes, il peut perdre des lecteurs en route. Personnellement, je n’ai pas été gêné par les revirements de situations et je me suis plutôt amusé. Je recommande donc cet OLNI décapant à ceux ou celles qui veulent se détendre, tout simplement.

La manufacture de livres, 339 pages

18.90€

"

  1. France (&sperluette) dit :

    Pourquoi pas ! J’aime l’idée de l’OLNI !

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#567) Nicolas Jaillet – Mauvaise graine | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. alexmotamots dit :

    Il me le faut pour cet été !

    Aimé par 1 personne

  4. francksbooks dit :

    Je vais faire l’essai, merci Anthony.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s