Court résumé: Pour oublier son passé difficile et sa rupture récente, Laura décide de s’inscrire sur un site de rencontre. Un premier rendez-vous est pris…

Mon avis:

Je remercie les éditions Sonatine et NetGalley pour cette lecture!

Wendy Walker fait partie des rares auteurs que je suis depuis leur début. Elle avait fait une entrée remarquée dans le monde des thrillers psychologiques avec « Tout n’est pas perdu ». Elle avait récidivé peu après avec « Emma dans la nuit ».

Dans ce nouvel opus, les fans de l’écrivaine ne seront pas déboussolés. En effet, elle reprend les thèmes qui lui sont chers. Elle entre dans l’intime d’une famille. Elle y introduit un drame, bouleverse la sérénité et fait exploser les secrets. Elle met ainsi en exergue la complexité des relations entre ses différents membres. Tout va pour le mieux tant que rien n’est dit !

L’aventure nous est présentée de manière originale. On suit Laura dans les péripéties de sa soirée. Le chapitre suivant, on se retrouve aux côtés de ses proches qui s’inquiètent de sa disparition… le lendemain. Comme on sait qu’il est arrivé quelque chose, le déroulement de sa virée nocturne devient vraiment angoissant. Grâce à cette structure intéressante, le suspense monte crescendo et on ne lâche pas le livre.

Les révélations se font au compte-goutte. A chaque nouvelle information, on pense avoir trouvé la solution. Mais c’est mal connaître cette auteure, qui a un véritable savoir-faire dans les effets de surprises. Pour corser l’affaire du lecteur, mais aussi pour faciliter son scénario, l’énigme repose aussi sur les défaillances de la mémoire. Attendez-vous donc à être tomber des nues.

Vous avez compris que j’ai passé un bon moment avec ce troisième roman même si j’ai trouvé certaines facilités et incohérences. J’ai juste un peu peur que si Wendy Walker continue d’utiliser les mêmes ressorts narratifs à chaque fois (famille, mémoire), elle risque de lasser son lectorat. Mais pour l’instant, son stratagème fonctionne encore sur moi et j’ai pris plaisir à me laisser berner par cette histoire psychologiquement déroutante.

Sonatine, 352 pages

Traduit par Karine Lalechère

21€

"

  1. […] Source : (#583) Wendy Walker – La nuit d’avant | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. J’ai quelques titres dans ma PAL !

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Le même stratagème, mais tu t’es fait encore avoir…

    Aimé par 1 personne

  4. lespagesdesam dit :

    Moi aussi j’ai pris plaisir à lire ce roman même s’il m’a semblé plus « facile » que les deux précédent. Je trouve que son premier roman était une vrai réussite. Depuis, je m’attends à ressentir la même excitation mêlée à cette sensation (pas désagréable) d’être habilement menée en bateau. 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à Nath - Mes Lectures du Dimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s