Court résumé: Joséphine est prof de philo dans un lycée de Drancy. Chaque soir, elle devient Rose Lee…

Mon avis:

Ce livre a été lu dans le cadre du Prix du Roman FNAC 2020.

Ce roman trouve sa force dans l’antagonisme des vies du personnage. En effet, la narratrice est professeur le jour et stripteaseuse la nuit.

Le matin, elle se lève et va enseigner la philosophie à des élèves guère réceptifs. Elle prêche dans le désert. Quand il arrive un incident avec l’un d’entre eux, elle n’est pas soutenue par sa hiérarchie. La consigne est toujours à l’apaisement pour ne pas brusquer et ainsi éviter les conflits. On assiste donc avec elle à des scènes saisissantes dans lesquelles l’adolescent est roi. De plus, elle communique très peu avec ses collègues et est un peu isolée.

Lorsque le soleil se couche, elle devient une autre. Elle exhibe son corps et fait valoir ses atouts. Les hommes sont envoûtés et lui obéissent au doigt et à l’œil. Elle entre dans une communauté d’amies qui se soutiennent les unes les autres dans les moments difficiles.

Dans les passages à l’école, on sent toute l’impuissance des enseignants à faire leur métier face au nouveau système éducatif. Sur un podium, on constate toute la puissance des femmes face au comportement des hommes. Malgré les préjugés des bien-pensants, Joséphine est donc étriquée dans son rôle public et libérée dans son rôle caché. Son histoire permet de mettre le doigt sur les dysfonctionnement de notre société, sur la place des femmes d’aujourd’hui et sur leur rapport à leurs corps.

En douceur, Ketty Rouf bouscule le politiquement correct pour glorifier une certaine liberté de la gente féminine. Son premier roman est une claque littéraire qui remet un peu les choses en place. Sans prendre de gants, elle redonne une vérité au rôle de la femme, loin des préjugés ancestraux et du jugement patriarcal. C’est à la fois rafraichissant et grave quand on laisse au « deuxième » sexe le pouvoir de s’exprimer !

Albin Michel, 238 pages

18.90€

"

  1. […] Source : (#582) Ketty Rouf – On ne touche pas | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. alexmotamots dit :

    Un roman engagé, si je comprends bien ?

    Aimé par 1 personne

  3. […] ne touche pas de Ketty Rouf chez les livres de K79 […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s