Court résumé: Patrice Trigano s’intéresse au destin de René Crevel, poète du début du 20ème siècle…

Mon avis:

J’ai lu ce livre dans le cadre des Explorateurs de la rentrée littéraire du site lecteurs.com!

Pour être honnête avec vous, je n’avais jamais entendu parler de René Crevel. Lorsque j’ai compris que ce livre était sa biographie, n’étant pas un adepte du genre, j’ai été un peu inquiet. Mais cette appréhension a très vite été balayée par la puissance de cette vie romanesque.

En effet, le destin de ce poète est extraordinaire dans tous les sens du terme. D’un point de vue personnel, il connaît le suicide de son père alors qu’il est enfant, une éducation stricte avec une mère tyrannique et une bisexualité incompatible avec les stéréotypes de l’époque. Atteint de la tuberculose, il passe plusieurs séjours douloureux dans des établissements spécialisés.

Paradoxalement, dans son parcours social et professionnel, il vit des expériences fabuleuses. Il intègre très jeune un mouvement révolutionnaire qui souhaite libérer l’art de ses règles. Tout au long du roman, il croise donc André Gide, André Breton, Louis Aragon, Salvatore Dali, Jean Cocteau… les acteurs influents de la culture parisienne. Le poète profite à outrance de la vie avec ce gratin mondain.

Je suis passé par tous les sentiments devant ce destin en montagnes russes. Le récit alterne entre les moments difficiles de l’intimité de René et les instants flamboyants de sa carrière. Patrice Trigano utilise une écriture et une narration qui ne laissent aucune place à l’ennui. J’ai donc été captivé de bout en bout par les aventures du jeune homme.

Outre le portrait d’un artiste méconnu, à travers cette histoire, l’auteur nous dépeint le mode de vie et les idées de l’époque, à l’aube de la montée du fascisme. Plus précisément, on découvre l’envers du décor de l’intelligentsia des années 20/30 avec son hypocrisie et ses luttes de pouvoir. Je suis ravi d’avoir eu l’occasion de lire cette pépite. Je vous garantis que vous allez, comme moi, en apprendre beaucoup sur cette période et vous prendre de passion pour le beau René Crevel !

Editions Maurice Nadeau, 236 pages

18€

"

  1. […] Source : (#584) Patrice Trigano – L’amour égorgé | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. […] (#584) Patrice Trigano – L’amour égorgé — LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. alexmotamots dit :

    Voilà qui donne envie de découvrir le beau René…

    Aimé par 1 personne

Répondre à (#584) Patrice Trigano – L’amour égorgé — LES LIVRES DE K79 – Le Vélin et la Plume Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s