Court résumé: Recueil de nouvelles tout en noir…

Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond pour cette lecture!

Karine Giebel nous présente 4 nouvelles inédites d’une cinquantaine de pages et quatre nouvelles plus brèves déjà présentes dans d’autres recueils. Je trouve que son style fonctionne beaucoup mieux sur des histoires un peu plus étoffées. Son talent s’exprime vraiment avec un minimum de mise en place qui lui permet de nous faire entrer dans l’ambiance et de mieux nous surprendre à la fin.

Dans ces diverses aventures, elle reprend ses thèmes de prédilection que sont l’enfermement et la défense des invisibles. Elle aime mettre en lumières les drames des personnes que l’on ne voit pas. Sa force de frappe littéraire est utilisée pour dénoncer les injustices et les abus. Derrière leur violence, chaque histoire transmet un message et ce n’est jamais seulement gratuit. Dans ce volume, on croise alors des sujets aussi variés que la justice, les immigrés, la maladie, le passé torturé, les traditions barbares, les SDF, le traumatisme de la guerre, la transmission…

Lorsque l’on se lance dans un Karine Giebel, il ne faut être frileux. Si vous cherchez des bons sentiments, de la douceur et de la bienveillance, vous pouvez passer votre chemin. Elle s’amuse à nous montrer les côtés sombres de l’Homme. Mais même si son approche est souvent brutale, ces récits dégagent néanmoins une grande humanité. C’est d’ailleurs de ce paradoxe que naît la qualité de ces ouvrages. Ils sont capables de nous choquer tout en nous émouvant !

Karine Giebel excelle donc aussi dans l’exercice de la nouvelle. Toujours aussi sobre dans son écriture, elle prend toute son ampleur dans la puissance de son imagination. Elle n’a rien perdu de ses habitudes et ne fait pas dans la dentelle. C’est féroce, ça cogne fort et on ne sort jamais indemne de ses pépites noires. Ce recueil est une bonne porte d’entrée dans l’univers de l’auteure ! PS : Gros coup de cœur pour la bouleversante nouvelle « Au revoir les enfants ».

Belfond, 263 pages

18€

"

  1. frconstant dit :

    Manifestement, bien des thèmes de notre Temps!

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Anthony pour ta chronique sur Karine Giebel. J’ai adoré son précédent livre, alors ses nouvelles risquent d’être dans ma liseuse 😉

    Aimé par 1 personne

  3. […] Source : (#615) Karine Giebel – Chambres noires | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  4. Xander dit :

    Karine Giebel est très douée dans l’exercice des nouvelles, je note donc ce receuil 😍😍

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotamots dit :

    J’ai beaucoup aimé l’idée de reprendre des titres de films.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s