Court résumé: En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets…

Mon avis:

Je remercie les éditions Fleuve pour cette lecture!

Proclamer Katrine Endberg comme la nouvelle star du polar scandinave n’est pas vraiment une originalité. Depuis l’avènement de cette « catégorie » il y a quelques années et sa croissance exponentielle, pas une année ne passe, sans qu’un éditeur nous fasse la même annonce. Parfois à tort, parfois à raison, il fallait donc vérifier.

Direction Copenhague où on fait la connaissance des inspecteurs Annette Werner et Jeppe Korner. Ces deux personnages ont la particularité de travailler ensemble mais de ne pas être compatibles. Leurs vies, leurs caractères et même leurs raisonnements sont complètement différents. De cet antagonisme naît un duo plein de surprises, qui rythme les scènes de cette aventure.

En parallèle de l’aventure, on commence à connaître personnellement les héros. Dans ce premier opus, même si on a quelques informations sur Annette, on se concentre sur la vie privée de Jeppe. Cela nous permet d’humaniser ce personnage assez distant au premier abord et de pouvoir nous attacher à lui.

En ce qui concerne l’enquête elle-même, le scénario est maîtrisé. Il est juste assez complexe pour nous embrouiller l’esprit, mais bien ficelé pour ne jamais nous perdre. Les fausses pistes jalonnent le récit. On pense toujours avoir trouvé le coupable jusqu’à ce qu’un renversement de situation remette tout en cause.

Vous aurez compris que Katrine Endberg est à la hauteur des promesses. Grâce à sa plume accessible, ses chapitres courts, son intrigue élaborée et son tempo enlevé, son roman nous prouve qu’elle a toutes les qualités pour s’imposer dans le genre. J’ai trouvé ce thriller très réussi et j’ai pris du plaisir à me laisser berner. Ce volume est le premier d’une série dont plusieurs épisodes sont déjà parus dans son pays d’origine. Je suis impatient de voir ce que l’auteure réserve à Annette et Jeppe pour la suite !

Fleuve noir, 416 pages

Traduit par Catherine Renaud

20.90€

"

  1. Antonietta dit :

    Rhoo vilain ! Tu vas encore me faire dépenser des sous… Superbe retour qui conforte la pole position… Belle soirée Anthony !

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#617) Katrine Engberg – L’enfant étoile | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Je ne parviens pas à me passionner pour les polars. J’apprécie au moment où je les lis. Mais je n’ai jamais envie de m’en procurer.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai été très convaincue par l’intrigue, un peu moins par les personnages des flics, mais c’était un bon début !

    Aimé par 1 personne

  5. C’est le prochain ! Je pense qu’il va me plaire, je ne suis pas si difficile en polar nordique 😁

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s