Court résumé: Arabella, Kid et Jeremy ne se connaissent pas et ont des vies différentes. Pourtant, ils assistent tous les trois à l’exécution publique d’une éléphante de cirque…

Mon avis:

Je remercie les éditions Belfond et le site Babelio pour cette lecture!

J’avais gardé un bon souvenir du dernier livre lu d’Ariane Bois sur le scandale d’État des « enfants de la Creuse ». L’association d’une histoire avec l’Histoire avait très bien fonctionné.

Cette fois-ci, nous voilà transportés en 1916 aux États-Unis. On suit trois personnages, aux statuts sociaux différents, dont les destinées vont se croiser pour ne plus se quitter. Ils ont en commun de ne pas entrer dans les cases. Leurs singularités les poussent en dehors de leurs sociétés respectives. Ils sont rejetés parce qu’ils n’agissent pas comme les autres et parce qu’ils cherchent à s’affirmer. A travers ces aventures, l’autrice nous dresse ainsi un panorama de la mentalité et les coutumes de ces années-là. Le trio amical agit comme un révélateur des maux de l’époque (racisme, place des femmes…).

On voit aussi du pays à leurs côtés. Leur exil nous emmène des États-Unis, en passant par la France, jusqu’en l’Afrique. Comme d’habitude, cette aventure utilise la fiction pour aborder des thèmes beaucoup plus importants.  Elle nous parle de la dure réalité de la guerre, de la folie parisienne et du comportement des colons en terrain colonisé. Et bien sûr, comme son titre l’indique, elle s’intéresse aussi à la condition des animaux. A travers l’image des éléphants, les acteurs mènent un combat qui souligne l’importance de prendre soin de nos amis les bêtes.

Ce voyage m’a procuré un dépaysement total. Le livre nous change d’époque, de lieux, de thèmes et nous dépeint le monde tel qu’il était. Ce mélange entre amour, amitié et liberté des êtres vivants nous fait passer par tous les sentiments. L’écriture d’Ariane Bois est à la hauteur de la beauté de son histoire. Ses personnages très attachants m’ont conquis et leurs destins chahutés m’ont tenu en haleine de bout en bout. Je me suis passionné pour cette saga humaine, courte, mais dense en émotions !

Belfond, 250 pages

19€

"

  1. Conquise également par ce superbe roman!

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#618) Ariane Bois – L’amour au temps des éléphants | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Bon souvenir également de « L’île aux enfants ». Je lirai certainement celui-ci donc… je ne lis pas encore ta chronique.

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    Un roman sur l’amour sur ce blog ? Pourquoi pas.

    Aimé par 1 personne

  5. […] (#618) Ariane Bois – L’amour au temps des éléphants […]

    J'aime

  6. Eve-Yeshé dit :

    je l’ai beaucoup aimé aussi, on est passé pas loin du coup de cœur 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. La couverture est profondément originale. Je le rajoute à ma PAL, merci Anthony 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s