Court résumé: Théo est le dernier enfant d’Anne-Marie et Patrick son mari. Il va partir du foyer familial. Ses parents vont donc l’aider à déménager. La maman vit ce moment avec émotion…

Mon avis:

Je remercie les éditions Julliard pour cette lecture!

Je n’ai jamais lu de romans fictionnels de Philippe Besson. Je ne le connais que pour sa trilogie intime, initiée par « Arrête avec tes mensonges », qui m’avait beaucoup ému. « Le dernier enfant » est un mélange des deux genres. L’histoire est imaginée mais se base sur une certaine réalité.

Il met en exergue la séparation inévitable entre une maman et son enfant. Que l’on soit d’un côté ou de l’autre, on a tous (ou on va tous) vivre ce moment où le cordon ombilical est coupé. Le ressenti de cette femme développe le paradoxe de l’instinct maternel, qui est partagé entre l’envie que son enfant s’épanouisse et trouve sa place, et le désir qui reste encore à ses côtés.

J’imagine que ce livre va parler en particulier aux mères ayant connu ces évènements de la vie. L’instant où une vie familière se termine et une autre vie inconnue commence. Comme souvent dans les familles, les sentiments sont enfouis, non-dits, cette coupure est alors vécue avec une certaine tristesse et parfois quelques regrets.

Comme elle est très courte, cette aventure se lit très vite et c’est peut-être son petit défaut. Je n’ai pas eu le temps de m’imprégner des personnages. Ils sont réalistes, ils m’ont touché, cependant je pense que je les oublierai rapidement. Mais cela n’enlève rien à la qualité constante des œuvres de Philippe Besson. Il démontre une nouvelle fois son talent pour parler des sentiments les plus simples. Sa délicatesse, sa sensibilité sont en parfaite adéquation avec la finesse du propos. Sans fioritures, sans effet de style, il raconte avec justesse les moments anodins et les émotions cachées qu’ils déclenchent.

Ce nouveau récit est émouvant par son réalisme, universel par son sujet et il instaure une forme de nostalgie. Il occasionnera à coup sûr un petit pincement au cœur des mamans, qui ont déjà vu partir leurs enfants.

Julliard, 206 pages

Sorti le 07 Janvier 2021, 19€

Foire du livre, Brive 2017

"

  1. jostein59 dit :

    Oui, c’est un livre qui parle aux mamans. Depuis Arrête avec tes mensonges, j’apprécie davantage les romans de cet auteur. Il a su créer une intimité avec ses lecteurs.

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#655) Philippe Besson – Le dernier enfant | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Aude Bouquine dit :

    Je crois que je ne suis pas prête pour lire ce livre… même si une de mes filles a déjà quitté le nid. J’aime beaucoup Philippe Besson, il a une écriture très sensible qui me touche.

    Aimé par 1 personne

  4. frconstant dit :

    Je trouve l’écriture de Besson plus consensuelle et efficace que sensible. J’ai souvent l’impression d’une sensibilité passée au crible du raisonnablement conté mais sans onde de choc d’une réflexion et analyse profonde. Cela se lit bien, facilement mais n’apporte que peu de sensibilités nouvelles. Cette ‘rupture’ de l’enfant qui s’en va est un thème aussi vieux que la famille! Pas vraiment touché par cet auteur.

    Aimé par 1 personne

    • killing79 dit :

      Je trouve qu’il parle d’émotions simples (donc pas d’onde de choc) avec des textes simples. Il ne fait pas dans la poésie ou dans l’analyse, mais je trouve qu’il est juste!
      Ce ne sont jamais des lectures transcendantes (à part peut-être « Arrête avec tes mensonges »), mais des moments sympas de lecture!
      Mais ce n’est que mon avis! 😉

      Aimé par 1 personne

  5. […] Le dernier enfant de Philippe Besson chez les livres de k79 . […]

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s